Trump assure être en bonne santé: «S'il y a un problème, je vous le dirai»

AFP

21.6.2020 - 12:17

Le président américain Donald Trump en campagne à Tusla (Oklahoma), le 20 juin 2020
Source: AFP

Le président américain Donald Trump a assuré samedi qu'il était en bonne santé, revenant longuement sur une cérémonie au cours de laquelle il avait semblé donner des signes de fatigue.

«S'il y a un problème, je vous le dirai», a-t-il lancé à Tulsa (Oklahoma), dans le sud des Etats-Unis, lors de son premier meeting de campagne depuis plus de trois mois.

«Il y a quelque chose qui ne va pas concernant (Joe) Biden, ça je peux vous le dire», a ajouté le président de 74 ans, évoquant son adversaire démocrate, âgé lui de 77 ans, pour l'élection présidentielle du 3 novembre.

Les spéculations sur son état de santé avaient été alimentées lorsqu'il avait effectué en novembre une mystérieuse visite à un hôpital militaire près de Washington, en dehors du calendrier habituel.

Le 13 juin, il avait tenu, malgré la pandémie, à venir saluer la promotion 2020 de la prestigieuse académie militaire de West Point, près de New York.

Invité à quitter la scène après s'être adressé aux futures élites de l'armée américaine, il avait semblé connaître quelques difficultés sur la rampe d'accès, descendue à petits pas précautionneux.

Des médias avaient également relevé qu'il avait eu besoin de ses deux mains, au milieu du même discours, pour porter un verre d'eau à ses lèvres.

Refaisant la scène, mimant sa démarche, buvant son verre d'un geste ferme devant ses milliers de partisans qui l'applaudissaient, le président des Etats-Unis s'est lancé samedi dans une curieuse parenthèse en plein milieu de son discours très attendu à Tulsa.

«Parce que je portais des chaussures aux semelles en cuir», a justifié Donald Trump, en précisant, mi-plaisantin mi-indigné: «Ce qui est bien si on marche sur des surfaces plates. Ce n'est pas bon pour une rampe».

«Il n'y avait pas de rampe pour les mains», a-t-il ajouté. «C'était comme une patinoire. J'ai dit +Général, j'ai un problème+».

Expliquant qu'il venait juste de faire 600 saluts militaires devant la promotion de cadets, sous un soleil de plomb, il a poursuivi: «J'étais cuit. J'ai dit +Général, il n'y a pas moyen que je descende cette rampe sans tomber sur le cul».

«Je ne peux pas tomber quand les +Fake News+ regardent», a ajouté Donald Turmp, provoquant les huées du public en direction des caméras.

Retour à la page d'accueil

AFP