Pas de recours de Pierre Maudet

ATS

29.5.2019 - 06:24

Pierre Maudet veut que l'instruction avance vite pour prouver son innocence (archives).
Source: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet, poursuivi pour acceptation d'un avantage, ne fera pas recours contre le rejet de sa demande de récusation des procureurs en charge de l'affaire. Il a pris sa décision «seul» le week-end dernier, affirment ses avocats.

L'instruction a été gelée pendant les quatre mois de la procédure de récusation. «Si Pierre Maudet avait décidé d'aller au Tribunal fédéral, rien ne se serait plus passé pendant plusieurs mois», expliquent Grégoire Mangeat et Fanny Margairaz, les avocats du ministre PLR, dans un entretien diffusé mercredi par La Tribune de Genève.

«Le désir de notre client [est, ndlr] de voir l'instruction avancer et de pouvoir établir son innocence le plus rapidement possible», ont-ils ajouté. Les avocats s'attendent désormais à ce que M. Maudet soit entendu sur le volet du financement des soutiens financiers de la part du groupe Manotel.

Dans un communiqué diffusé mercredi matin, M. Maudet dit rester «convaincu que la communication au Conseil d’État d’extraits de procès-verbaux était une violation grave du secret de l’instruction».

M. Maudet est prévenu pour acceptation d'un avantage par la justice genevoise en lien avec un voyage à Abou Dhabi en 2015. Il s'est vu retirer le Département de la sécurité par ses collègues du Conseil d'Etat.

La Suisse en images

Retour à la page d'accueil