Votations fédérales

Sociologie du vote: un oui jeune et féminin pour Fair Food

ATS

25.9.2018 - 06:04

Les jeunes et les femmes ont été plus nombreux à soutenir les initiatives pour des aliments équitables et la souveraineté alimentaire que les hommes et les seniors. Sur la photo, Regina Fuhrer-Wyss, présidente de l'association des petits paysans et la conseillère nationale Maya Graf (Verts/BL).
Les jeunes et les femmes ont été plus nombreux à soutenir les initiatives pour des aliments équitables et la souveraineté alimentaire que les hommes et les seniors. Sur la photo, Regina Fuhrer-Wyss, présidente de l'association des petits paysans et la conseillère nationale Maya Graf (Verts/BL).
Source: KEYSTONE/PATRICK HUERLIMANN

Les Suisses ont rejeté l’initiative des Verts pour des aliments équitables dimanche avec 61,3% de non. Les seniors et les hommes ont dit "non" plus souvent que les jeunes et les femmes, révèle un sondage de Tamedia publié mardi.

Les électeurs socialistes et écologistes ont clairement soutenu l'initiative pour des aliments équitables avec respectivement 60 et 89% d'entre eux qui ont glissé un oui dans l'urne. Pour leur part, les électeurs Vert'libéraux étaient divisés sur cet objet, tandis que la base des autres partis bourgeois a largement rejeté l'initiative des Verts.

L’initiative d'Uniterre pour la souveraineté alimentaire, rejetée elle avec 68,4% de non dimanche, n’a convaincu que les électeurs écologistes. Les sympathisants du Parti socialiste ont refusé cette initiative à hauteur de 55% alors que le parti avait donné pour mot d'ordre de voter oui.

Le plus fort soutien aux deux initiatives sur l'alimentation et l'agriculture est venu du côté des jeunes électeurs, âgés de 18 à 34 ans. Près de 45% d'entre eux ont glissé un "oui" dans l'urne pour l'initiative des Verts. A contrario cette proposition n'a convaincu que 28% des seniors de plus de 65 ans.

L'initiative pour la souveraineté alimentaire a elle été approuvée par 34% de jeunes électeurs contre 25% de seniors.

Elle dit oui, il dit non

Les électeurs ont voté différemment selon leur âge, mais aussi selon leur genre, révèle cette enquête. Ainsi, 45% des électrices ont dit oui à l'initiative des Verts sur les aliments équitables face à 31% de oui masculin.

L'argument du prix est celui qui a fait mouche contre le texte des aliments équitables. Mais selon l'enquête, autant les ménages à revenu élevé que les moins bien lotis ont rejeté cette proposition de la même manière.

L'argument du prix a aussi été évoqué contre l'initiative d'Uniterre pour la souveraineté alimentaire. Mais les électeurs interrogés ont d'abord invoqué comme un argument leur crainte de voir l'agriculture s'éloigner encore davantage de la réalité du marché.

L'enquête de Tamedia a été menée en ligne auprès de 8499 personnes de toute la Suisse, du 21 au 23 septembre. La marge d'erreur est de 2,7 points de pourcentage. Les résultats de ce sondage ont été pondérés par les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen.

La Suisse en images

Retour à la page d'accueil

ATS