Un VIP à Locarno, de A à Z

Locarno Film Festival

28.11.2019

Au Locarno Film Festival, les VIP font partie de la famille. Chaque année, de grandes stars du cinéma international défilent sur le tapis rouge avant de monter sur la scène et de se laisser subjuguer par la passion et l’admiration des huit mille spectateurs réunis sur la Piazza Grande. Mais que se passe-t-il en coulisses, avant et après le tapis rouge? Comment s’organise la vie d’une vedette?

Retour à la page spéciale Locarno Film Festival

Adrien Brody, Edward Norton, Andy Garcia, Melanie Griffith, Ethan Hawke, Isabelle Huppert, Hilary Swank… Quelques noms sur la longue liste de stars du cinéma qui ont illuminé les nuits de Locarno ces dernières années.

Quelques visages, quelques voix qui envoûtent le public et l’ensorcèlent à la nuit tombée. Pendant quelques jours, cette petite cité pelotonnée entre lac et montagnes devient le lieu de villégiature de véritables stars. Et toute leur vie doit être organisée dans les moindres détails!

Lorsque la direction artistique a arrêté sa sélection, le bureau Accueil transmet l’invitation officielle à l’entourage des VIP. Choix des dates, des billets d’avion et de l’hôtel, arrivée à l’aéroport, transfert à Lugano, accueil, soirée de gala, tapis rouge et Piazza Grande, tout s’enchaîne.

Certains arrivent seuls, d’autres avec leur staff privé. Certains ne restent que quelques heures et d’autres plusieurs jours. Certains exigent une compagnie aérienne spécifique, d’autres un jet privé avec douche. Certains réclament le CV des pilotes, d’autres celui de l’équipe de maquillage et de coiffure. Certains acceptent les interviews, d’autres préfèrent éviter les journalistes.

Certains, soucieux de l’écologie, n’acceptent que les bouteilles en verre, d’autres, soucieux de leur ligne, veulent des fruits frais à picorer. Certains optent pour la tranquillité d’une balade en barque dans les îles de Brissago, d’autres se rendent chez le traiteur pour commander deux sandwiches à emporter en excursion dans le Val Verzasca. Certains valident chaque photo publiée, d’autres demandent poliment à ce que celles qui ne leur plaisent pas soient retirées.

Et enfin, il y a ceux qui, comme Michael Cimino, malgré le déluge, restent sur la Piazza Grande jusqu’à trois heures du matin pour (re)visionner «Voyage au bout de l’enfer».

Ou qui, comme Meg Ryan, faisant fi de la pluie et de la soirée déplacée au Palexpo FEVI, tiennent à monter sur la scène, sous des trombes d’eau, à la rencontre d’une autre étoile immortelle du cinéma: la Piazza Grande.

À ne pas manquer:

Retour à la page d'accueil