Santé

Arrêter de boire pendant un mois a des effets très bénéfiques

CoverMedia

4.10.2018 - 18:35

Arrêter de boire pendant un mois a des effets très bénéfiques.
Arrêter de boire pendant un mois a des effets très bénéfiques.
Source: Covermedia

Arrêter l'alcool est une bonne idée, même si ce n'est que pour un mois. Des chercheurs de l'University College de Londres ont étudié le sujet.

Concernant l’alcool, le gouvernement britannique a sorti de nouvelles lignes de conduite pour les hommes et les femmes, qui ne devraient consommer que quatorze unités d’alcool, soit six pintes de bière par semaine. Michael Mosley a discuté de ce sujet lors de l’émission télévisée Trust Me, I’m a Doctor.

Il s’est allié à des scientifiques de l’University College of London et du Royal Free Hospital pour étudier les cas de 26 volontaires qui ont tous effectué un bilan de santé avant et après l’étude, lors de laquelle la moitié des participants ont arrêté de boire pendant un mois. A la fin de la période, la santé de ceux qui avaient arrêté de boire s’était améliorée : le taux de graisse de leur foie, ainsi que leur poids général avait diminué, ils dormaient et se concentraient mieux.

Tension et poids diminuent

Michael Mosley et le professeur Jalan, qui a dirigé l’étude, ont aussi découvert que les bienfaits de cette pause étaient encore plus visibles sur ceux qui buvaient plus de quatorze unités par semaine. « Il y a une réduction significative de la pression sanguine, et leur poids a été réduit de deux ou trois kilos, a expliqué le professeur Jalan lors de l’émission. Ce qui était le plus impressionnant était la réduction de la graisse hépatique, réduite de 20% chez les gros buveurs, et 10% chez les buveurs modérés ».

Et ce n’est pas tout : ils ont aussi découvert que les marqueurs cancérigènes dans le sang se réduisaient aussi.

Après l’étude, la santé de ceux qui avaient participé à l’étude a été surveillée pendant trois semaines additionnelles. La plupart des buveurs modérés avaient repris leurs habitudes, tandis que les gros buveurs ont coupé leur consommation d’alcool de 70%. Certains ont même totalement arrêté l’alcool.

Comment vivre longtemps et en bonne santé?

Retour à la page d'accueil

CoverMedia