Santé

Une raison de plus pour arrêter de boire de l'alcool tous les jours

CoverMedia

10.9.2018 - 15:43

A partir de 45 ans, on boit trop régulièrement.
A partir de 45 ans, on boit trop régulièrement.
Source: Covermedia

Une nouvelle étude révèle qu'à partir de 45 ans, on boit trop régulièrement. L'Association anglaise Drinkaware vient donc de lancer une campagne de sensibilisation pour encourager à se donner des jours off, c'est à dire sans alcool, pour permettre au corps de se reposer.

D'après plusieurs études, les 45-65 ans boiraient beaucoup plus que les 14 unités d'alcool considérées comme la limite par les autorités sanitaires. On boit trop souvent, trop régulièrement, à tel point qu'en Angleterre, l'association Drinkaware a été obligée de lancer une campagne pour encourager à ne pas boire du tout certains jours de la semaine.

Une journée sans boire par semaine

« Prendre une journée sans boire du tout donne à votre foie une chance de nettoyer votre système et de se reposer. Cela a également un impact direct sur votre sommeil et votre consommation de calories. Les gens nous ont dit qu'avoir une journée sans alcool était beaucoup plus simple que de réduire sa consommation, c'est-à-dire de boire un petit verre de vin au lieu d'un grand », a indiqué le Docteur Julia Verne, porte-parole de Public Health England et spécialiste du foie.

Le Docteur Verne indique par ailleurs qu'à partir de 45 ans, on a tendance à avoir une approche de l'alcool différente des jeunes générations, qui, elles, boivent en grande quantité sur de courtes périodes. « La plupart des quadragénaires ne boivent pas pour être saouls. Ils voient ça comme une activité sociale, ou une récompense après une dure journée de travail. Cela devient une habitude et une part importante de leur vie. Mais plus on boit, plus on augmente les risques d'avoir une pression artérielle élevée, de développer des maladies cardiaques ou du foie et des cancers », a-t-elle conclu.

Quels sont les pires touristes au monde?

Retour à la page d'accueil

CoverMedia