Voir un film au cinéma serait comparable à une session de sport

CoverMedia

13.1.2020 - 18:16

Le cinéma est-il bon pour la santé? C'est ce qu'il ressort d'une étude scientifique britannique très sérieuse, qui affirme que se
Source: F. Cirou / PhotoAlto / Cover Ima

Le cinéma est-il bon pour la santé? C'est ce qu'il ressort d'une étude scientifique britannique très sérieuse, qui affirme que se concentrer sur un film serait excellent pour le coeur.

Bonne nouvelle si vous êtes accro au cinéma: aller voir un film dans une salle obscure serait apparemment aussi bon pour la santé qu'un entraînement cardio léger! C'est en tout cas la conclusion d'une étude de chercheurs de la University College de Londres, qui ont recruté 51 participants et ont testé leurs fréquences cardiaques et les réactions de leur épiderme devant le remake d'Aladdin par Guy Ritchie, sorti en 2019.

Ils se sont aperçu que ceux qui regardaient le film passaient environ 45 minutes dans une «zone cardiaque saine», c'est-à-dire que leur cœur battait entre 40 et 80% de sa fréquence maximale. Un effet similaire peut être obtenu en étant soumis à des exercices cardiovasculaires légers tels que la course rapide ou le jardinage.

Les chercheurs précisent que ces effets ne peuvent être obtenus que dans un cinéma, où l'attention est focalisée à 100% sur le film, dans la mesure où on ne peut rien faire d'autre que le regarder.

«Certaines expériences culturelles comme aller au cinéma permettent à notre cerveau d'avoir des opportunités pour se concentrer totalement pendant de longues périodes. Au cinéma en particulier, on n'a rien d'autre à faire que s'immerger dans le visionnage. En plus de ça, notre capacité à nous concentrer est essentielle pour construire notre résilience mentale, parce que la capacité à résoudre des problèmes demande souvent des efforts focalisés. En d'autres termes, notre capacité à résoudre des problèmes sans distraction nous rend plus à même de résoudre des problèmes et nous rend plus productifs», a indiqué le docteur Joseph Devlin, professeur de neuroscience cognitive, en charge de l'étude.

L'étude a été menée en collaboration avec la chaîne de cinémas Vue.

Willis, Stallone, Eastwood... Les légendes de Hollywood en images

Retour à la page d'accueil