Euro 2024 Gianluigi Buffon : «Cette Italie est probablement sous-estimée»

AFP

12.6.2024

«Cette Italie est probablement sous-estimée», a prévenu mercredi l'ancien gardien de but emblématique de la Nazionale Gianluigi Buffon avant l'Euro 2024 en Allemagne (14 juin-14 juillet) qu'il vivra, pour la première fois, dans l'encadrement italien, comme chef de délégation.

L'Euro 2024 sera le premier tournoi international majeur de Buffon en tant que chef de la délégation italienne.
L'Euro 2024 sera le premier tournoi international majeur de Buffon en tant que chef de la délégation italienne.
IMAGO

AFP

12.6.2024

«Selon moi, cette Italie est probablement sous-estimée, mais c'est une Italie qui est très compétitive», a expliqué Buffon en conférence de presse à quatre jours de l'entrée en lice des tenants du titre contre l'Albanie à Dortmund.

«Ce qui m'a le plus frappé, le plus agréablement surpris aussi, dans ce groupe de joueurs, c'est l'importance qu'ils donnent à l'idée de représenter leur pays, à porter ce maillot», a poursuivi le champion du monde 2006 et vice-champion d'Europe 2012.

L'Italie dirigée par Luciano Spalletti ne fait pas partie des favorites à sa propre succession après avoir échoué à se qualifier pour le Mondial 2022 au Qatar et obtenu dans la douleur son billet pour l'Euro allemand. Son groupe est par ailleurs le plus relevé de la phase de poules avec l'Espagne et la Croatie.

«Ces joueurs font preuve de beaucoup d'humilité et d'envie de se mettre à disposition des autres. Il y a aussi dans ce groupe 4, 5 ou 6 joueurs qui font partie des meilleurs joueurs européens et même au monde», a insisté Buffon qui a porté le maillot de la Nazionale à 176 reprises entre 1997 et 2016.

«On a donc un excellent groupe et des individualités qui peuvent faire la différence, bref tout ce qu'il faut pour faire un beau tournoi», a ajouté «Gigi», qui a raccroché les gants en 2023 après une dernière saison à Parme en 2e division italienne.

Il a présenté son successeur dans les buts de l'Italie Gianluigi Donnarumma comme «un point extrêmement fort de notre équipe»: «c'est une garantie pour nous permettre d'être compétitif, surtout lorsque les matches sont indécis, c'est bien de savoir que tu as derrière un gardien très solide», a-t-il conclu.

Le défenseur de Naples Giovanni Di Lorenzo a lui aussi insisté sur la force morale de l'Italie: «par rapport à 2021, il y a eu pas mal de changements, mais l'esprit de ce groupe est inchangé»: «avant d'être des grands joueurs, ce groupe est composé de mecs bien, ce qui nous permet d'envisager d'atteindre notre objectif», a-t-il estimé.

Annoncé à la Juventus Turin, Di Lorenzo n'a pas souhaité évoquer son avenir, mais a assuré qu'il abordait «cet Euro super serein».


Euro 2024 : quels sont les favoris de Philippe Senderos, Guillaume Hoarau et Cie ?

Euro 2024 : quels sont les favoris de Philippe Senderos, Guillaume Hoarau et Cie ?

Nos consultants blue Sport nous donnent leur favori pour l'Euro 2024.

11.06.2024