Monte-Carlo: Ogier prend la tête

25.1.2020 - 00:02, ATS

Le Français Sébastien Ogier, sextuple champion du monde WRC, a pris la tête des opérations au rallye de Monte-Carlo à l'issue de la 2e journée. Il a notamment profité de l'accident du champion du monde en titre, l'Estonien Ott Tänak.

Sébastien Ogier a pris la tête des opérations au rallye de Monte-Carlo.
Keystone

Sur sa Toyota, qu'il découvre à l'occasion de cette épreuve dont il est déjà sept fois victorieux, Ogier devance son équipier britannique Elfyn Evans et la première Hyundai, celle du Belge Thierry Neuville. L'équipe sud-coréenne, qui a remporté le championnat du monde constructeurs l'an dernier, a mal débuté la saison avec la violente sortie de route de sa nouvelle recrue estonienne, titrée chez les pilotes l'an dernier avec Toyota.

Tänak est sorti à plus de 180 km/h vendredi matin lors de la 4e spéciale. Sa voiture a mordu sur le bas-côté avant de dévaler une pente en effectuant plusieurs tonneaux. Il est sorti de sa voiture par ses propres moyens, tout comme son copilote Martin Järveola. Les deux hommes ont toutefois été conduits à l'hôpital où ils devaient rester en observation jusqu'à samedi matin.

Quant à Sébastien Loeb, qui fait à 45 ans une «pige» pour Hyundai après avoir lui aussi déjà remporté le «Monte» sept fois comme Ogier, il pointe en 4e position à plus d'une minute. «Les trois pilotes devant vont très vite et je ne peux pas vraiment rivaliser. Il y a un écart avec ceux qui sont devant et aussi avec ceux derrière donc ce n'est pas vraiment la situation qui encourage à prendre des risques», jugeait le nonuple champion du monde WRC. Le rallye s'achèvera dimanche à Monaco après encore quatre spéciales samedi et quatre dimanche dont la célèbre ascension du col du Turini.

Retour à la page d'accueilRetour au sport