Humilié, Zidane se dit "blessé"

Chris Geiger

27.7.2019

Grâce notamment à un quadruplé de Diego Costa, l'Atletico a écrasé le Real (7-1) à l'occasion d'un derby madrilène délocalisé à New York. Peu après l'heure de jeu, l'attaquant espagnol et Dani Carvajal ont tous deux été expulsés.

Quelle terrible humiliation pour le Real Madrid! Les hommes de Zinédine Zidane ont totalement sombré dans la nuit de vendredi à samedi au MetLife Stadium de New York. Les Merengues ont été ridiculisés (défaite 7-3) par leur voisin, l'Atletico Madrid, dans le cadre de l'International Champions Cup.

Tout est allé de travers pour Eden Hazard et ses coéquipiers. Ces derniers ont concédé l'ouverture du score dès les premières secondes de jeu suite à un but de Diego Costa. L'attaquant international espagnol s'est d'ailleurs offert un quadruplé (1e, 28e, 45e/penalty et 51e).

Entre-temps, la nouvelle pépite portugaise Joao Félix (8e) et l'Argentin Angel Correa (19e) avaient aussi réussi à tromper un Thibaut Courtois totalement désemparé.

Voir cette publication sur Instagram

What did I just watch? 😳

Une publication partagée par 433 (@433) le

A 6-0, une petite réaction d'orgueil s'est tout de même faite ressentir du côté du Real. Nacho (59e), Karim Benzema (85e) et Javier Hernandez (89e) ont trouvé la faille lors de la dernière demi-heure de jeu, alors que Victor Vitolo avait marqué un septième et dernier but pour les Colchoneros à la 70e.

A noter encore les expulsions des deux internationaux espagnols Diego Costa et Dani Carvajal à l'heure de jeu (65e). Le latéral gauche des Merengues s'est fait l'auteur d'une grosse - et méchante - faute sur le Français Thomas Lemar, alors que le buteur rojiblanco a voulu rendre justice à son coéquipier en assénant une balayette à son camarade en sélection.

A l'issue de la rencontre, Zinédine Zidane s'est présenté en conférence de presse très déçu. "Nous avons très mal débuté le match. Les joueurs en sont bien conscients et sont déçus", a déclaré l'entraîneur du Real Madrid. "Pas besoin de trop nous appesantir là-dessus, c'est un match de pré-saison. Ils étaient meilleurs à tous égards et c'est tout ce qu'il y a à dire. Je suis tout de même blessé, car vous ne jouez pas pour perdre."

Sergio Ramos et ses coéquipiers tenteront de se relancer dès mardi à Munich face au finaliste de la dernière Ligue des champions, Tottenham.

Retour à la page d'accueilRetour au sport