Cris racistes contre Fayulu : la SFL classe l'affaire

ATS

2.11.2021 - 11:34

ATS

2.11.2021 - 11:34

La Swiss Football League (SFL) a classé l'enquête sur les insultes racistes dont le gardien de Sion Timothy Fayulu avait dit avoir subies lors du match de Super League à St-Gall le 21 août dernier.

Timothy Fayulu, gardien du FC Sion, avait été visé par des cris racistes à Saint-Gall.
Keystone

«Bien qu'il n'y ait aucune raison de remettre en cause les propos du gardien du FC Sion, l'accusation de racisme repose sur les déclarations d'une seule personne et ne peut être prouvée de manière irréfutable. Pour cette raison, la commission de discipline considère qu'une condamnation du FC St-Gall serait injustifiée», écrit la SFL dans un communiqué sur son site.

Après la rencontre, Timothy Fayulu avait rejoint les vestiaires en pleurs. Il a accusé certains fans adverses d’avoir proféré des insultes racistes à son encontre. Son club s'est montré solidaire. Après l'égalisation sédunoise dans les arrêts de jeu (1-1), la rencontre, tendue, s'était finie dans la confusion. Un début de bagarre avait éclaté.



Au micro de la RTS, le portier genevois d'origine congolaise a déclaré: «Ils (les supporters saint-gallois) me jetaient des bières et des briquets dessus, mais ça, ce n’est rien. J’ai entendu crier 'Monkey! Monkey!' (singe). Je ne me suis jamais fait tirer dessus, mais c’est comme si on me tirait une balle.»

Le FC St-Gall avait présenté ses excuses à Timothy Fayulu et à ses coéquipiers.  Le gardien avait annoncé son intention de porter l'affaire devant la justice civile.




ATS