Hommages à Patrick Baumann - "Le discours le plus dur de ma vie..."

15.10.2018

Le Comité international olympique a rendu hommage à son membre Patrick Baumann, décédé dimanche d'une crise cardiaque. Une cérémonie a été organisée sur le terrain de basketball 3x3 des Jeux olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires, en présence du président du CIO Thomas Bach.

Thomas Bach et Horacio Muratore ont notamment rendu hommage à Patrick Baumann.
Keystone

M. Bach, en "ce triste jour pour l'ensemble du monde sportif", a rappelé que le Bâlois "était toujours au coeur de l'action", soulignant également les qualités humaines de celui qui était le secrétaire général de la Fédération internationale de basketball (FIBA) et le président du comité d'organisation des JOJ 2020 à Lausanne. "Tous ceux qui ont eu le privilège d'avoir Patrick pour ami, se souviendront de son fantastique sens de l'humour et de son optimisme", a ajouté l'Allemand.

Le président de la FIBA, Horacio Muratore, a lui aussi salué à la fois le dirigeant, mais aussi l'homme, dans "le discours le plus dur que j'ai eu à prononcer dans ma vie". "Patrick a occupé toute une série de postes à responsabilité dans sa carrière, a-t-il poursuivi. Mais il était bien plus que cela. Il a été mon ami et celui de bien d'autres personnes dans la famille du basketball et du sport en général."

Un terrain symbolique

Le choix du lieu de la cérémonie s'est voulu être un rappel de la réussite de Patrick Baumann, grand artisan du développement du 3x3. "Sans Patrick et son insubmersible envie d'innover et de moderniser, nous n'aurions pas le 3x3 au programme des JOJ ni à celui des JO de Tokyo en 2020, a insisté Thomas Bach. La passion que démontrent les athlètes sur ce terrain fait écho à la passion de Patrick." Ce terrain de Buenos Aires "symbolise ce en quoi a cru Patrick de tout son coeur".

Le Bâlois a, selon Horacio Muratore, marqué l'histoire de la FIBA. "Sous sa direction, la Fédération est devenue une organisation internationale et moderne. Quand il est entré en fonctions, la FIBA employait 20 personnes. Aujourd'hui, nous comptons 200 employés dans le monde entier. Nous ne serions sans aucun doute pas arrivés si loin sans tout ce que Patrick a accompli."

Thomas Bach a aussi rendu hommage aux qualités de leader de Patrick Baumann, lequel "n'avait pas peur de secouer l'arbre, comme il aimait le dire lui-même", rappelle M. Muratore. "Il avait la capacité d'unir les gens et a été, en tant que président de la commission d'évaluation des JO 2024 et 2028, l'instrument central de l'entente entre Paris et Los Angeles", a ainsi affirmé Thomas Bach.

Héritage et inspiration

Le président du CIO a par ailleurs rappelé le rôle joué par Patrick Baumann dans l'intégration de l'e-sport au mouvement olympique - "il a été l'architecte du pont qui nous a réunis" - et dans l'obtention par Lausanne de l'organisation des JOJ 2020. "Nous savons tous combien cela comptait pour lui personnellement amener les Jeux olympiques de la Jeunesse dans son pays natal", a dit M. Bach.

Et le président de CIO de terminer en promettant au défunt de le rendre "fier". "Patrick nous a indiqué le chemin, conclut pour sa part Horacio Muratore. Nous nous appuierons sur son héritage pour atteindre nos objectifs, en nous assurant que son inspiration nous guide à chaque pas."

Retour à la page d'accueil