Européens de natation Antonio Djakovic offre une médaille record à la Suisse !

ATS

23.6.2024 - 19:33

Antonio Djakovic a offert à la Suisse sa cinquième médaille dans les Européens en grand bassin de Belgrade, concluant ainsi une moisson record pour Swiss Aquatics. Le Zurichois s'est paré de bronze sur 400 m libre dimanche soir, après avoir conquis le même métal sur 200 libre en Serbie.

Antonio Djakovic s’est paré de bronze sur 400 m libre dimanche soir.
Antonio Djakovic s’est paré de bronze sur 400 m libre dimanche soir.
KEYSTONE

23.6.2024 - 19:33

Comme sur 200 m, Antonio Djakovic s'est arraché sur l'ultime longueur de bassin alors qu'il ne pointait qu'au 5e rang au dernier virage. Son chrono (3'47''62) n'a rien d'extraordinaire, mais il lui permet de devancer de 0''25 Danas Rapsys (4e). L'or est revenu à l'Autrichien Felix Auboeck, qui a survolé les débats en 3'43''24.

Mine de rien, Antonio Djakovic affiche déjà un palmarès remarquable à tout juste 21 ans. Le Zurichois en est à quatre médailles continentales en grand bassin, après s'être paré deux fois d'argent sur les mêmes distances lors des Européens 2022. Reste à percer au niveau mondial, où la concurrence est immense en nage libre.

Sa soeur cadette Vanna (18 ans) n'a en revanche pas signé d'exploit dimanche pour sa première finale internationale dans l'élite, sur 400 m également. Sixième en 4'15''32, elle a néanmoins retranché deux secondes à son record personnel établi lors des séries matinales pour marquer les esprits.

Une médaille de plus qu'à Rome

Swiss Aquatics peut donc se réjouir de ramener une médaille de plus que lors des Européens 2022, où les quatre breloques conquises constituaient déjà un record. S'il convient de rappeler l'absence des Français, des Italiens ou des Britanniques à Belgrade, il faut aussi souligner que les Suisses sont pour la plupart en pleine préparation pour les JO de Paris.

Le bronze décroché sur 200 m dos par le double médaillé mondial Roman Mityukov, qui ne s'est même pas rasé pour l'occasion, est d'ailleurs de très bon augure pour Paris. Tout comme le chrono réalisé en séries du 100 m papillon par Noè Ponti, contraint de renoncer aux demi-finales en raison d'une gastro-entérite qui a provoqué de la fièvre.

Si le Genevois et le Tessinois viseront le podium aux JO, Antonio Djakovic et l'autre double médaillée de Belgrade Lisa Mamié se contenteront de lorgner des places en finale. Le nom de la Zurichoise sera en effet proposé par Swiss Aquatics à Swiss Olympic en vue d'une sélection individuelle. Une opportunité dont ne pourra pas bénéficier le malheureux Jérémy Desplanches.

ATS