Ligue des champions

Olympic se qualifie pour le 3e tour!

ATS

28.9.2018 - 22:15

La belle aventure continue pour Fribourg Olympic en Ligue des champions. Les hommes du coach Petar Aleksic ont passé le 2e tour qualificatif aux dépens de Donar Groningue.

Babacar Touré passe en force face à Donar Groningue.
Babacar Touré passe en force face à Donar Groningue.
Source: Keystone

Fribourg s'est imposé 79-77 après prolongation après l'avoir emporté 72-67 mardi aux Pays-Bas.

Virtuellement éliminé après 33'' de jeu en prolongation (66-73), Fribourg Olympic a arraché sa qualification en équipe et au forceps, alors que la fatigue se faisait de plus en plus sentir pour ce quatrième match disputé en huit jours. Babacar Touré (18 points, 11 rebonds) et ses partenaires ont renversé une dernière fois la vapeur en signant un partiel de 9-0. A 75-73 et avec 34'' à jouer, la messe était dite.

Auteur du triplé Championnat/Coupe de Suisse/SBL Cup en 2018, Fribourg Olympic n'a donc plus qu'une marche à gravir pour atteindre la phase de poules. Le club du président Philippe De Gottrau défiera à nouveau une formation plus cotée, Sakarya Buyuksehir, au 3e et dernier tour. Le match aller est prévu dès lundi à St-Léonard, le match retour étant programmé jeudi prochain en Turquie.

Une balle de qualification ratée pour Groningue

Le nombreux public fribourgeois (quelque 1500 spectateurs étaient présents) est passé par tous les états d'âme vendredi soir. Ses favoris ont pris un départ de rêve pour mener 11-0 après 3'14'' de jeu, grâce notamment aux 7 points d'un Dusan Mladjan en feu. Et ils comptaient encore sept longueurs d'avance à l'issue du premier quart (22-17).

Donar Groningue a cependant profité d'une première baisse de régime de son adversaire pour se relancer. Les Néerlandais ont enquillé les paniers primés, dans le sillage de leur arrière Shane Himmink (15 points à 6/6 en première mi-temps), pour se retrouver virtuellement qualifiés à la 17e minute (30-36). Et les deux équipes étaient à égalité sur l'ensemble des deux matches à la pause (36-41).

Olympic a également semblé se détacher irrémédiablement au retour des vestiaires. Un partiel de 8-0 réalisé en 2'50'' a permis aux Fribourgeois de s'offrir une marge de 8 points au total (44-41). Mais Groningue n'a rien lâché, se retrouvant dans la peau du qualifié à 2'31'' de la fin après avoir infligé un sec 14-1 à Fribourg (63-69). Et le champion des Pays-Bas a même bénéficié d'une balle de qualification au "buzzer", Teddy Gibson manquant alors la cible...

Retour à la page d'accueil

ATS