Scènes surréalistes: boxeurs désinfectés au "Kärcher"

Chris Geiger

26.4.2020

Peu touchée par la pandémie de coronavirus, l'Amérique centrale prend toutefois ses précautions. Le gala de boxe qui s'est tenu samedi à Managua en est la preuve. Des scènes surréalistes ont ainsi pu être immortalisées dans la capitale du Nicaragua.

Trotz Corona-Krise: In Nicaragua wird geboxt

Trotz Corona-Krise: In Nicaragua wird geboxt

Fast überall auf der Welt sind Box-Events aufgrund der Corona-Krise abgesagt worden. In Nicaragua aber wird immer noch geboxt – inklusive Gesichtsmasken und Messung der Temperatur.

27.04.2020

Managua, la capitale du Nicaragua, accueillait samedi un gala de boxe. L'organisation de ce dernier n'a d'ailleurs pas fait l'unanimité. La raison? Le risque de contamination lié au coronavirus évidemment.

Si l'Amérique centrale n'est que peu impactée par la pandémie de Covid-19 pour le moment, les autorités locales - la Commission des sports en tête - prennent toutefois leurs précautions. La soirée a ainsi été placée sous haute surveillance, ce qui a engendré des scènes totalement surréalistes.

Port de masques obligatoire pour toutes les personnes présentes - y compris l'arbitre et les "Ring Girls" -, sièges occupés espacés d'un mètre - 10% de la capacité de la salle remplie seulement -, prise de température des 800 spectateurs à l'entrée ou encore boxeurs aspergés de désinfectant sur le ring: ce type d'images complètement insolites a ainsi pu être aperçu samedi à Managua.

Si le protocole d'hygiène a semble-t-il été respecté à la lettre, un constat implacable à la vision de ces clichés ressort: dans ces conditions, le sport est une aberration. 

Retour à la page d'accueilRetour au sport