Lara Gut-Behrami : "Une semaine un peu compliquée pour moi"

Nicolas Larchevêque / ATS

5.12.2021

Nicolas Larchevêque / ATS

5.12.2021

Les skieuses suisses, à l'image de Corinne Suter et Lara Gut-Behrami, ont connu des fortunes diverses samedi soir lors la seconde descente dames à Lake Louise. A Beaver Creek, Beat Feuz a pris la 3e place de la première course du week-end dans la discipline malgré une grosse frayeur. Tous les trois ont livré leurs impressions au micro de la «SRF».

Malgré sa troisième place en descente à Beaver Creek, Beat Feuz n'a pas caché sa frustration.
Keystone

Corinne Suter, 3e de la descente de Lake Louise

«Je me suis sentie beaucoup plus à l'aise qu'hier (ndlr : vendredi, où elle avait fini 5e de la première descente). Cela fait du bien de savoir que je peux être là même avec deux ou trois petites erreurs. Aujourd'hui (ndlr : samedi), c'était plus facile même si la visibilité était moins bonne. La piste était plus compacte et pas aussi molle qu'hier. J'ai nettement préféré ces conditions de course.»


Lara Gut-Behrami, 23e de la descente de Lake Louise

«J'ai fait une grosse erreur au milieu (du parcours) et cela m'a coûté beaucoup d'énergie. Je l'ai ressenti en bas. C'était une semaine un peu compliquée pour moi (ndlr : elle est malade depuis plusieurs jours). Au départ, je n'ai pas toute l'énergie nécessaire. Mais les autres années, j'étais en pleine forme et j'ai perdu plus de deux secondes et demie. Mon seul objectif en ce moment est de me remettre en forme.»



Beat Feuz, 3e de la descente de Beaver Creek

«Mon cœur de descendeur saigne, c'était une erreur vraiment stupide de ma part (ndlr : il a frappé une porte qui lui a sans doute coûté la victoire). Je me suis bien engagé dans la pente et j'avais tout sous contrôle. J'aurais dû laisser un mètre de plus à cette porte et tout se serait bien passé. Malheureusement, j'ai pris la mauvaise décision. Et après le choc, je n'ai pas vraiment su où j'étais pendant trois portes. Sinon le reste de la course était quand même vraiment chouette.»