Allez la Suisse! Donnez un coup de pouce à nos pilotes de Formule E

Pascal Landolt

8.6.2018

Soutenez ces matadors locaux en les aidant à décrocher un «Fanboost»: Sébastien Buemi et Edoardo Mortara sont suisses, tandis que Nick Heidfeld vit à Stäfa, au bord du lac de Zurich, depuis des années.
FIA / Keystone

Avis au public suisse: les amateurs de Formule E peuvent offrir un «boost» à leurs pilotes favoris dans la course. Ce soutien n'aura jamais été aussi important que pour la course de ce week-end, organisée à Zurich et durant laquelle Sébastien Buemi, Nick Heidfeld et Edoardo Mortara concourront à domicile. Alors, à vos ordinateurs et votez!

Ce système n'existe dans aucune autre catégorie de course: les fans de Formule E ont la possibilité de voter pour leur pilote préféré afin de lui conférer un avantage non négligeable lors de la course. On se croirait dans un jeu vidéo, mais ça fonctionne comme suit:

Qu'est-ce que le «Fanboost» et à quoi ça sert?

Le «Fanboost» est attribué aux trois pilotes qui, au bout de six jours de vote, ont récolté le plus de voix: il leur permet d'activer un boost de 100 kJ supplémentaires dans leur véhicule, qui ne peut être utilisé qu'une fois.

Il faut continuer à voter: à l'approche de la course de Zurich, Sébastien Buemi occupe la 5e place du classement, tandis que notre deuxième Suisse, Edoardo Mortara, occupe la 15e position. Nous comptons donc sur le public suisse pour donner un coup de pouce à nos pilotes.

Les trois gagnants peuvent donc décider eux-mêmes s'ils veulent obtenir un apport en énergie bref mais intense ou souhaitent s'engager dans un long sprint avec moins de puissance.

Comment vote-t-on?

Les fans disposent de plusieurs moyens pour soutenir leurs favoris. Il est possible de voter via le site Internet Fanboost de la Formule E ainsi que via l'application officielle pour Smartphone (iOS ou Android). Le lien pour voter est le suivant:

https://fanboost.fiaformulae.com/

Pour l'instant, les pilotes suisses occupent les 5e, 10e et 15e places du classement des favoris du public, mais nous comptons sur les lecteurs de «Bluewin» pour changer la donne: l'objectif, c'est qu'au moins un pilote suisse intègre le top 3.

De combien de temps les fans disposent-ils pour voter?

Les votes se sont ouverts six jours avant le début de la course, dans le courant de la journée du lundi. Alors que lors de la première saison, les résultats des votes avaient été annoncés 20 minutes avant le début de la course, les fans ont désormais la possibilité de continuer à voter durant les six premières minutes de la course. L'organisation clôture ensuite les votes et annonce les résultats en direct.

La voiture accidentée de Sébastien Buemi transformée en bague

Pendant ce temps-là, Sébastien Buemi a littéralement transformé un tas de ferraille en or dans le cadre d'un autre projet:

En collaboration avec le créateur de bijoux lausannois «Mood», le pilote a transformé en bijou le bolide de Formule E qu'il a crashé à Londres en 2016. L'enveloppe en carbone de la voiture accidentée brille désormais à son doigt et non plus sur la piste de course.

Sébastien Buemi avec sa propre collection de bijoux: la matière première utilisée pour concevoir les bagues provient des débris de la voiture qu'il a crashée à Londres en 2016.
yourmood.net / Bluewin

La collection, baptisée «Sébastien», serait déjà presque épuisée, a déclaré la cofondatrice de Mood Arlette Bélat. En effet, les pièces automobiles sont difficiles à se procurer.

Lors d'un entretien accordé à Bluewin, le pilote romand s'est toutefois montré rassurant: «Je peux très bien me procurer des pièces détachées pour ma prochaine collection, je ne suis pas obligé de mettre en pièces une autre voiture», a plaisanté Sébastien Buemi.

Si vous souhaitez porter un petit morceau de l'histoire de la Formule E à votre doigt, vous trouverez tous les bijoux de la collection de Sébastien Buemi sur le site Internet du bijoutier, yourmood.net.

Sébastien Buemi, originaire d'Aigle (Vaud), est un des pilotes les plus talentueux de l'univers de la Formule E. S'il a clôturé la saison 2015/2016 en tant que champion du monde, il peine un peu à s'imposer cette année. Le «Fanboost» des téléspectateurs pourrait donc lui être d'une aide précieuse.
ats
Retour à la page d'accueil