Première européenne

Tesla dévoile son nouveau Roadster lors du «Grand Basel»

Pascal Landolt

6.9.2018

Le salon automobile exclusif «Grand Basel» se déroule pour la première fois cette semaine. À cette première s’en ajoute une autre: la présentation en Europe du roadster ultrasportif de Tesla. «Bluewin» a pu y jeter un œil.

Il est toujours bon d’avoir plusieurs cordes à son arc. Chez Tesla, le constructeur de voiture électrique, la prochaine étape cruciale se profile déjà à l’horizon, alors même que toute l’attention est actuellement tournée vers la production en masse et la livraison de la très attendue Model 3.

Avec son premier roadster, Tesla avait déboulé sur le marché et s’était révélé au grand public en montrant que les voitures électriques n’étaient pas de simples véhicules paralytiques destinés aux parcours de golf. Ce premier roadster, produit à 2500 exemplaires entre 2008 et 2012, a ouvert la voie pour les Model S et X, très populaires en Suisse.

Le tout premier roadster de Tesla, produit en 2008, lui a permis de gagner ses galons de constructeur automobile.
Tesla

Dès que le constructeur californien aura bien en main la production et la commercialisation à grande échelle de sa «Model 3», ce qui semble être déjà le cas aujourd’hui, les records pourront tomber. Lors de la présentation de son poids-lourd électrique, Tesla a annoncé que l’entreprise se pencheraità nouveau sur le thème de la voiture sportive à partir de 2020 et relancerait le roadster. Cette fois-ci, la firme sera dotée de tous les savoir-faire en matière de moteurs électriques et de batteries qu’elle a pu acquérir ces dix dernières années.

Une voiture qui attire les superlatifs

Ainsi, Tesla veut à nouveau bouleverser le secteur de l’automobile: Elon Musk, le PDG de la marque, a promis que le roadster ne serait rien de moins qu’un «coup porté au moteur à combustion» – l’accélération et les performances du véhicule devraient en faire «une véritable arme».

Lignes profilées, regard acéré: le roadster Tesla présente une partie avant agressive.
Bluewin

Les données relatives aux performances ne font pas preuve de fausse modestie: une batterie 200kW/h fournit l’énergie qui permet au roadster d’atteindre les 100km/h en 2,1 secondes. La marque des 160 km/h pourra être franchie en 4,2 secondes. Ces performances feront de ce modèle l’une des voitures de série les plus rapides au monde.

Chaque recharge de la batterie garantit une autonomie de quasiment 1000 kilomètres. Un chiffre record, rendu possible par la conception en double couche de la batterie, intégrée dans le châssis. Actuellement, les Model S et X disposent de batteries de 100 kW/h.

Le design profilé de cette ultrasportive électrique est à nouveau l’œuvre de Franz von Holzhausen.

L’Américain aux origines allemandes est le designer en chef de Tesla depuis 2008, il a notamment développé la Model S.

«Infiniti Prototype 10»: un concept-car électrique au style classique

Voici ce que gagnent les employés de Google, Tesla ou Facebook

Retour à la page d'accueil