Daniel Day-Lewis se lancerait dans la production

CoverMedia

24.1.2018 - 13:22

Covermedia

Daniel Day-Lewis aurait l’intention de se tourner vers le métier de producteur, d’après Page Six. Il avait précédemment annoncé qu'il prenait sa retraite du métier d'acteur.

Le film Phantom Thread sera le dernier de Daniel Day-Lewis devant la caméra. Si ce rôle lui a valu une sixième nomination pour l’Oscar du meilleur acteur, il n'a semble-t-il pas changé d'avis et compte bien prendre sa retraite en tant que comédien, mais ça ne signifie pas pour autant qu'il compte quitter l'univers du cinéma. D'après la rubrique du New York Post, Page Six, il aurait discuté avec des patrons de studios et des distributeurs dans l'idée de devenir producteur.

« Il a eu des réunions pour produire des projets », a confié une source au journal, avant d’ajouter qu’il a rencontré les patrons de la société A24 Films, derrière certains des plus grands films à succès de l’année 2017, comme Lady Bird, The Florida Project, et The Disaster Artist. Une autre source a déclaré que son pas vers la production était un service qu’il rendait à un ami, et a affirmé : « Il essaye d’aider un ami à être financé et produit ». Un autre proche a évoqué que Daniel Day-Lewis allait se diriger vers l'écriture de scénarios, tout comme sa femme, l'auteure et réalisatrice, Rebecca Miller.

Son agent, Leslee Dart, avait confirmé l’an dernier (17) qu’il avait l’intention de faire une longue pause. « Daniel Day-Lewis ne travaillera plus en tant qu’acteur, avait-elle confié à Variety. Il est immensément reconnaissant envers tous ses collaborateurs et ses fans depuis de nombreuses années. »

Sa pause ne sera pas sa première dans sa carrière d’acteur, car après avoir remporté un troisième Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans le film de Steven Spielberg, Lincoln, en 2013, il était parti apprendre un « savoir-faire rural ». L’acteur avait aussi marqué une pause à la fin des années 90, et s’était installé à Florence, en Italie, pour travailler en tant qu’assistant du fabricant de chaussures Stefano Bemer pendant un an.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia