People

Hailee Steinfeld : « Let Me Go parle d'amour, pas de rupture »

CoverMedia

1.12.2017 - 15:04

Covermedia

Hailee Steinfeld affirme que sa nouvelle chanson est une chanson d’amour, et non pas une chanson qui parle de rupture. Elle a expliqué cette subtile différence dans une interview pour Teen Vogue.

Hailee Steinfeld a chanté son dernier single, Let Me Go, aux American Music Awards ce mois-ci. Elle était accompagnée sur scène par ses collaborateurs Florida Georgia Line, DJ Alesso et Watt.

Avec des paroles évoquant chagrin et blessures, on pourrait croire qu’il s’agit d’un morceau qui parle de la fin d’une relation, mais la chanteuse d 20 ans est catégorique sur le fait que ce n'est pas le cas.

« Plus que jamais au cours des deux derniers mois de ma vie, j'ai vécu ce que c'est que d'essayer de maintenir une relation tout en travaillant, a-t-elle révélé à Teen Vogue, notant que beaucoup de gens traversent la même chose. Vous réalisez que lorsque vous aimez tellement quelqu'un et que vous ne pouvez pas lui donner le temps et l'énergie qu'il mérite, c'est déchirant, a-t-elle poursuivi. Les gens ont dit que Let Me Go parle de rupture, mais c'est véritablement une chanson d'amour et ça parle de quand on aime tellement une personne que tout ce qu’on veut, c'est de la voir heureuse et de la voir avec quelqu'un qui la rend heureuse. »

La star de Pitch Perfect a ensuite expliqué comment elle a choisi les artistes avec qui elle a collaboré sur ce titre. Elle est en effet une fan de longue date de Florida Georgia Line et d'Alesso, tandis que Watt est une amie proche.

Avec la nouvelle année qui approche à grand pas, la jolie brune a hâte de découvrir ce que l'avenir lui réserve, d'autant plus qu'elle continuera à poser sa marque aussi bien dans l’industrie de la musique qu’au cinéma : « Vous savez quoi, c'est un défi quotidien. Et je ne sais pas si j'ai forcément la solution. C'est quelque chose que j'essaie de comprendre tous les jours. Ce n'est pas facile, c’est certain. Mais je me sens tellement chanceuse de pouvoir faire les deux. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia