Actu people

Ike Barinholtz a encouragé Tiffany Haddish à improviser sur le tournage de The Oath

CoverMedia

28.10.2018 - 09:32

Source: Covermedia

Ike Barinholtz a donné à Tiffany Haddish une grande liberté d'improvisation pendant le tournage de The Oath. Comme il l'a expliqué à Collider, c'est ce qui fait la force comique de son film.

Ike Barinholtz fait ses débuts en tant que réalisateur avec la comédie The Oath, qui suit une famille politiquement divisée qui se retrouve pour Thanksgiving après que le gouvernement américain a obligé tous les citoyens à signer un serment patriotique de fidélité.

L'acteur et réalisateur américain joue le personnage de Chris, tandis que Tiffany Haddish incarne son épouse Kai et il a expliqué qu’il a encouragé la star de Girls Trip à partir dans ses propres improvisations.

« J'ai accueilli son improvisation à bras ouverts et cela m'a procuré de très bons moments dans le film, a-t-il déclaré à Collider.com. J'aimerais pouvoir m'attribuer le mérite d'avoir écrit le terme ''trash p**sy'', mais je ne le peux pas. C'est sans aucun doute quelque chose qui existe, uniquement dans l'esprit de Tiffany Haddish. Il y a eu plusieurs moments comme celui-là, où elle a sorti quelque chose qui était vraiment dingue, drôle et différent. »

A un moment crucial de l'histoire, Chris et Kai commencent à discuter avec les membres de leur famille à propos du fameux serment, la conversation finissant dans la violence et le chaos.

La star de 41 ans a admis que la scène était l'une des plus difficiles à tourner, en raison de la complexité liée au tournage simultané de personnes qui se disputent et qui mangent l'énorme festin de Thanksgiving.

« Une de mes plus grandes surprises a été que, lorsque le casting est arrivé, ils se sont assis dans une pièce seuls pendant deux heures pendant qu'on préparait les lumières du plateau et ils avaient tellement répété la scène qu'ils avaient déjà établi un rythme. C’est la scène qui m’inquiétait le plus, mais c’est aussi celle qui, à mon avis, s’est avérée être la meilleure et qui a été une joie à tourner. »

Ike Barinholtz a ajouté qu'il avait été influencé par sa propre femme, Erica Hanson, lors de l'écriture du personnage de Tiffany, et il a immédiatement su que sa camarade pourrait apporter la force d'esprit requise pour ce personnage : « Elle est incapable d'être inauthentique », a-t-il ajouté.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia