J.K. Rowling défend ses positions sur les personnes transgenres

CoverMedia

12.6.2020 - 00:00

J.K. Rowling est sous le feu des critiques depuis plusieurs jours.
Source: Joe/WENN.com

J.K. Rowling est sous le feu des critiques depuis plusieurs jours après avoir posté des messages jugés transphobes. Dans un long post sur son site Internet, l'auteure a précisé en détail son point de vue sur la question.

Après la polémique, J.K. Rowling se défend comme elle peut. L'auteure, très critiquée depuis plusieurs mois pour ses positions jugées transphobes, a tenu à s'expliquer dans un long post sur son site Internet, dans lequel elle détaille, point par point, pourquoi elle refuse qu'on la range dans le camp des ennemis de la communauté transgenre.

«J’ai un sens viscéral de la terreur dans laquelle les femmes trans auront passé leurs dernières secondes sur terre, parce que j’ai moi aussi connu des moments de peur aveugle quand j’ai réalisé que la seule chose qui me maintenait en vie était la retenue de mon agresseur. L’explosion actuelle de l’activisme trans demande la suppression de presque tous les systèmes robustes par lesquels les candidats à la réaffectation sexuelle étaient autrefois tenus de passer. Un homme qui a l’intention de ne pas subir de chirurgie et de ne pas prendre d’hormones peut maintenant s’assurer un certificat de reconnaissance de genre et être une femme aux yeux de la loi. Beaucoup de gens ne sont pas au courant de cela», a-t-elle expliqué, avant de préciser pourquoi elle se sent si concernée par la sécurité des femmes, révélant pour la première fois qu'elle a été victime de violences conjugales et d'agression sexuelle.

«Je suis sous les projecteurs depuis plus de vingt ans maintenant, et je n'ai jamais parlé publiquement du fait d'avoir moi-même survécu à des violences conjugales et des agressions sexuelles. Ce n'est pas parce que j'ai honte que ces choses me sont arrivées, mais parce qu'il est traumatisant de revenir dessus et de se souvenir. Je suis aussi soucieuse de protéger ma fille issue de mon premier mariage», ajoute-t-elle.

Elle espère par ailleurs que la polémique se calmera. «Je pense que la majorité des personnes s'identifiant comme trans non seulement ne constituent aucune menace pour les autres, mais sont vulnérables. Elles ont besoin d'être protégées et le méritent. Je n'ai fait état de mon passé que parce que comme n'importe quel être humain sur cette planète, j'ai un passé complexe, qui dessine mes peurs, mes intérêts et mes opinions», a conclu J.K. Rowling.

Que sont devenus les acteurs de la saga Harry Potter?

Retour à la page d'accueil

CoverMedia