Actu people

Karyn Kusama : « Nicole Kidman est l'une de nos plus grandes actrices vivantes »

CoverMedia

21.10.2018 - 09:32

Source: Covermedia

La réalisatrice Karyn Kusama considère la star de son film Destroyer, Nicole Kidman, comme l’une des plus grandes actrices vivantes. Dans une interview pour HeyUGuys, elle a expliqué son talent par son « incroyable curiosité ».

Nicole Kidman interprète Erin Bell, une détective de la police de Los Angeles dans Destroyer, le nouveau film de Karyn Kusama. Face à un meurtre dont elle est persuadée de connaître l'auteur, elle se retrouve confrontée à son passé et à une opération d'infiltration qui a mal tourné quand elle débutait dans la police.

L'actrice de Moulin Rouge! se transforme une fois de plus pour son rôle, et on la retrouve la peau abîmée par le soleil, les yeux ternes et rouges, une mine renfrognée et la démarche de quelqu'un qui touche un peu trop à la bouteille.

Bien que la capacité de l'actrice australienne à se transformer ait séduit la réalisatrice, c'est plutôt sa curiosité pour le personnage qui l'a poussée à la choisir pour le rôle.

« Ce que je regarde toujours (pour juger) la capacité innée d'un acteur, c'est sa curiosité au monde. Nicole a toujours eu cette curiosité incroyable. Le monde extérieur l'a toujours intéressée. J'ai eu l'impression qu'elle était venue vers Erin pour la connaître, pas seulement pour ''devenir'' elle ou l’incarner, mais vraiment pour la chercher, a-t-elle expliqué à HeyUGuys. Ce genre d'ouverture est quelque chose que je ne pense pas que tous les acteurs aient. Le fait qu'elle s'intéresse autant au monde est vraiment une preuve qu'elle est l'une de nos actrices vivantes les plus talentueuses. »

Le film policier se passe à Los Angeles et la réalisatrice de Jennifer's Body a admis que le tournage avait eu ses difficultés, mais que tout en avait valu la peine.

« C’était un film entièrement basé à Los Angeles et nous savions bien que même si ce serait plus difficile de faire un film sur place, ça apporterait un niveau d’authenticité et une vivacité intéressante à chaque scène, du moins, je l'espère. Ce n’était pas toujours facile mais cela valait vraiment la peine de le faire», a-t-elle ajouté.

La sortie de Destroyer en France n'a pas encore été annoncée.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia