Actu people

Marilyn Monroe : son diamant dans Les Hommes préfèrent les blondes vendu aux enchères

CoverMedia

20.10.2018 - 09:32

Source: Covermedia

Le diamant emblématique Moon of Baroda que Marilyn Monroe a porté dans Les Hommes préfèrent les blondes sera mis aux enchères le mois prochain. Connie Luk, qui a expertisé la pierre précieuse, en a raconté la légende à The Hollywood Reporter.

Marylin Monroe et le diamant jaune Moon of Baroda seront mis à l'honneur lors d'une vente aux enchères le mois prochain (nov 18). Le bijou que l'icône a porté dans Les Hommes préfèrent les blondes et qui a été rendu célèbre grâce à la chanson « Diamonds are a girl's best friend » est un diamant jaune canari de 24 carats, qui a été extrait de la mine de Golconda, en Inde, au XVIe siècle.

Plusieurs décennies plus tard, le bijou a été prêté par la Meyer Jewelry Company de Detroit, pour le film de 1953. Les fans du film et les amateurs de diamants peuvent désormais avoir un aperçu de la pierre précieuse, qui sera exposée au showroom de Christie's jusqu'au 20 octobre, avant d'être mise aux enchères le 27 novembre lors de l'événement Magnificent Jewels Hong Kong Sale. « Ce n'est que récemment que le propriétaire de la pierre nous a été présenté, a expliqué Connie Luk, experte d'art chez Christie's, au Hollywood Reporter. Nous lui avons rendu visite presque tous les ans pour lui demander s’il était intéressé par la vendre, et nous avons persisté. Et finalement, cette année, il nous a dit oui. »

Sa taille en forme de poire est unique pour un diamant du XVIe siècle, ce qui ajoute à sa valeur. Il en va de même pour sa couleur jaune. Sa valeur est estimée entre 500.000 $ et 750.000 $.

Connie Luk a ajouté : « Il est très difficile d'estimer une pierre aussi légendaire et historique. Nous calculons cette estimation en fonction du prix du marché d'un diamant jaune de 24 carats. Nous pensons que la valeur historique ajoutera au prix ».

L'histoire de la pierre Moon of Baroda remonterait à l'Inde ancienne, où elle appartenait à l'une des familles les plus puissantes du pays, les Gaekwads de Baroda. Selon certaines rumeurs, elle aurait également été en la possession de Marie Thérèse d'Autriche jusqu'à sa mort, à la fin des années 1700. On pense que le bijou a été amené aux États-Unis en 1942.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia