Mike Flanagan a trouvé « presque impossible » de recréer l'hôtel de Shining pour Doctor Sleep

CoverMedia

9.11.2019 - 09:32

Mike Flanagan attends the 2019 MTV Movie & TV Awards at Barker Hangar in Los Angeles, USA, on 15 June 2019. Where: Los Angeles, California, United States When: 15 Jun 2019 Credit: Hubert Boesl/picture-alliance/Cover Images
Source: Hubert Boesl/picture-alliance/Co

Mike Flanagan a trouvé «presque impossible» de recréer l’emblématique Overlook Hotel de The Shining pour la suite, Doctor Sleep. Il a abordé la difficulté de trouver les bons décors et accessoires lors d'une conférence de presse à Londres.

Mike Flanagan avoue que Doctor Sleep, la suite de Shining, n'est pas fidèle à l'original à 100%.

Dans ce film d'horreur, Ewan McGregor incarne Dan Torrance, un homme qui possède des capacités psychiques connues sous le nom de « the shining » et qui retourne à l'hôtel Overlook, où il a séjourné en tant qu'enfant, afin d'affronter ses démons.

Le réalisateur et son équipe ont minutieusement essayé de recréer les décors que Stanley Kubrick avaient conçus pour Shining, sorti dans les années 1980, mais ils ont vite compris que la tâche serait compliquée.

« Si quelqu'un d'autre avait fait (Docteur Sleep), en tant que fan, je scruterais chaque plan, je m'attendrais à un niveau qui serait assez fou, un niveau de détail, je vérifierais qu'ils ont tout bien fait, a-t-il déclaré lors d'une séance de questions-réponses à Londres. Nous n’avons pas tout bien fait, ça je peux vous le dire. Nous avons essayé, mais il s'avère que c’est vraiment difficile. »

Le cinéaste avait accès à toutes les fiches de Stanley Kubrick pour ses créations, mais le regretté réalisateur ne s’y est pas toujours tenu et la nouvelle équipe a découvert, par exemple, que la couleur de la machine à écrire, un accessoire important du film, avait changé dans The Shining. En conséquence, il a fait un sondage pour savoir quelle couleur elle devrait être dans Doctor Sleep.

« La machine à écrire change de couleur au cours de Shining. Nous l'avions pour une scène. Donc la question qu'on se posait, c'était : " Comment tu t'en souviens, de quelle couleur est la machine à écrire ? ", a-t-il raconté. Et on a interrogé tout le monde (...) Si on devait prendre une décision, on se basait sur nos souvenirs, en tant qu'amoureux du film, avec l'espoir que même si cela n'était peut-être pas tout à fait exact pour le film dans son ensemble, ce serait assez proche et semblable à vos souvenirs du film. Je vous garantis que tout n'est pas parfaitement exact, c’est presque impossible. »

L'équipe de production a tout de même réussi à quasiment tout recréer et n’ont utilisé les images de Stanley Kubrick que pour montrer une voiture roulant sur une route de canyon. Doctor Sleep est en salles depuis le 30 octobre.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia