Rokia Traoré libre, sous contrôle judicaire

CoverMedia

26.3.2020 - 13:07

La chanteuse franco-malienne Rokia Traoré retrouve la liberté
Source: Covermedia

La chanteuse franco-malienne Rokia Traoré retrouve la liberté, mais, annonce «Le Figaro», reste sous contrôle judiciaire. Elle sera remise après la pandémie de Covid-19 aux autorités belges.

Depuis le 10 mars, la chanteuse franco-malienne Rokia Traoré était en prison en France, arrêtée à Roissy en provenance de Bamako pour se rendre à une audience d’un procès en appel. Elle était visée par un mandat d’arrêt européen émis par la Belgique pour «enlèvement, séquestration et prise d'otage». Rien que ça!

En clair, la chanteuse était visée pour le non-respect d'un jugement rendu fin juin 2019 qui imposait à Rokia Traoré la remise de sa fille de 5 ans à son père belge. Rokia Traoré est séparée du père et avait interjeté appel du jugement. Elle-même a déposé plainte pour attouchements du père sur l’enfant.

Toutefois, «Le Figaro» annonce que la chanteuse, qui était en grève de la faim, a été libérée sous contrôle judiciaire, mercredi 25 mars. Elle sera remise à la justice belge, quand ce sera possible. «Compte tenu de la situation, nous ne pouvons pas organiser la remise de Mme Traoré aux autorités belges», a expliqué l’avocat général.

La justice française a donc cependant gardé 16 jours une mère de famille en lutte contre son ex-compagnon, dans le cadre de l’épidémie du coronavirus et des risques que l’on connaît en ce moment dans les prisons françaises.

Ces stars viennent de milieux défavorisés

Retour à la page d'accueil