Roman Polanski ne sera pas inculpé de viol

CoverMedia

9.1.2018 - 11:28

Covermedia

Roman Polanski était accusé par une femme de l'avoir violée en 1975 alors qu'elle avait 10 ans. Le réalisateur, accusé pour la 6e fois de viol ou d'agression sexuelle, ne sera pas inculpé, l'affaire étant trop ancienne, comme l'a fait savoir le procureur de Los Angeles.

Le réalisateur Roman Polanski ne sera pas inculpé pour le viol présumé d'une fillette de 10 ans. Le procureur de Los Angeles a fait savoir qu'il ne retenait pas de charges contre lui, après qu'il ait été accusé d'avoir violé l'enfant lors d'une séance photo sur une plage de Californie en 1975.

Le responsable de la communication de la Police de Los Angeles, Josh Rubinstein, avait déjà prévenu qu'il y avait peu de chances que Roman Polanski soit inculpé, mais que les preuves qu'ils avaient accumulées pourraient servir pour d'autres affaires. L'artiste Marianne Barnard, qui a décidé de dévoiler qu'elle était la victime, fait partie des 6 femmes qui accusent le réalisateur de les avoir agressées sexuellement.

Roman Polanski, 84 ans, a toujours nié les accusations de Marianne Barnard. Il prétend d'ailleurs n'avoir aucun souvenir d'elle. Il reste cependant toujours fugitif aux yeux de la justice américaine, depuis qu'il a quitté les Etats-Unis juste avant son jugement dans une autre affaire de viol. Cette fois-ci, il était accusé par une fillette de 13 ans, qui disait avoir été sodomisée par le réalisateur lors d'une fête Hollywoodienne. A l'époque, Roman Polanski était accusé de viol, sodomie et d'avoir fourni de la drogue à un mineur. Il avait réussi à négocier avec le procureur et n'avait plaidé coupable que pour la relation sexuelle illégale. Il avait ensuite réussi à fuir le pays pour échapper à 50 ans d'emprisonnement. Depuis, la femme qui l'accusait, Samantha Geimer, a demandé à ce que les charges retenues contre lui soient abandonnées.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia