Marie-Alix Jeanson: «Nous sommes une famille catholique qui s'affiche comme telle!»

Caroline Libbrecht / AllTheContent

23.10.2020 - 16:26

La deuxième saison de «Familles nombreuses: la vie en XXL» sera diffusée à partir de ce 26 octobre sur TF1.
TF1

Le docu-réalité «Familles nombreuses: la vie en XXL» est de retour sur TF1. Cette deuxième saison suit le quotidien exceptionnel de dix familles pas comme les autres. Marie-Alix Jeanson, mère d'une tribu de 5 enfants, parvient à conjuguer foi... et joie!

Pouvez-vous présenter en quelques mots la famille Jeanson?

Nous sommes une famille nombreuse, avec cinq enfants, 4 garçons et 1 fille, âgés de 4 à 13 ans. Nous sommes mariés depuis 14 ans. Mon mari est militaire, ce qui nous amène à déménager souvent. Nous avons passé un an aux Etats-Unis et là, on est installés à Paris depuis un an. Une mutation professionnelle nous attend, l’été prochain. Ce sera un sujet abordé lors de la saison 2. Nous n’avons aucune idée du pays où nous serons expatriés, mais nous avons une bonne capacité d’adaptation (rires).

Dans la première saison, on vous voit choisir une maison secondaire et vous y installer. D’où est venue cette envie de maison de famille?

Comme on voyage beaucoup, on avait besoin d’un point d’ancrage pour nous poser en famille et nous créer des souvenirs. On a trouvé cette maison qu’on adore, en Charente, et dès qu’on peut y passer un peu de temps, on y va!

« On a envie d’éduquer nos enfants avec une certaine rigueur...»

Quelles sont les valeurs qui caractérisent votre famille?

Nous sommes une famille catholique qui s’affiche comme telle! On a envie d’éduquer nos enfants avec une certaine rigueur, tout en ayant des joies très simples. De la simplicité au quotidien qui rend heureux! Mon mari et moi sommes issus de familles nombreuses, donc cela ne nous faisait pas peur… Au contraire! J’ai la chance d’avoir un mari exceptionnel. Un super papa très impliqué et un mari formidable.

« Chacun connaît ses limites. Moi, 5 enfants, ça me convient.»

Est-ce dur d’être parents d’une famille nombreuse?

C’est du travail, c’est sûr! On n’a pas une famille nombreuse si on n’est pas capables de gérer ça. Personnellement, je m’en sens capable. Chacun connaît ses limites. Moi, 5 enfants, ça me convient. Nous sommes une famille nombreuse… Et heureuse.

Comment avez-vous réagi lorsque TF1 vous a approchés?

Nous sommes peu connectés aux réseaux sociaux, nous sommes peu portés sur la télévision et les écrans. D’où notre méfiance au premier abord. Puis, on a senti une telle bienveillance et une telle écoute de la part de l’équipe de casting qu’on s’est lancés. On s’est dit que c’était une occasion unique de casser le stéréotype de la famille nombreuse catholique.

Réussissez-vous à conjuguer famille et travail?

Après de longues années à la maison à m’occuper des enfants et à gérer nos déménagements, j’ai repris le travail à temps partiel, en arrivant à Paris il y a un an. Cela me tenait à coeur de reprendre une activité professionnelle, dès que l’opportunité se présenterait. Notre petit dernier est rentré à l’école, donc j’ai pu reprendre le travail plus facilement, ce n’était pas incompatible.

Comment les tournages sont-ils planifiés?

Au début de chaque saison, on fait le planning avec la société de production: on détaille les événements exceptionnels qui sont prévus, tel que Noël en famille par exemple.

« Dès qu’on a vu les épisodes de la saison 1, on a été emballés...»

Avez-vous hésité avant de signer pour la deuxième saison?

Pas du tout! Dès qu’on a vu les épisodes de la saison 1, on a été emballés, on s’est tout de suite reconnus. Notre entourage - qui émettait parfois des réserves au début - a été tout aussi enthousiaste, après avoir vu la première saison. Le résultat est fidèle à la réalité, jamais caricatural. Du coup, nous n’avons pas réfléchi et nous avons accepté de suite de participer à la saison 2.

Et les enfants dans tout ça?

Ils se sont beaucoup amusés à participer à cette aventure, même s’ils étaient parfois intimidés face à la caméra. Pour eux, c’est aussi une bonne expérience. Nous ne les avons jamais guidés, tout ce qu’ils disent est totalement spontané. Nous sommes très fiers de ce qu’ils disent sur la foi, sur la famille… En regardant les épisodes, nos enfants sont parfois étonnés du fonctionnement de telle famille, mais je leur dis que chacun fait comme il veut, personne ne juge. Chacun ses contraintes, chacun ses priorités, chacun ses choix. Je veux surtout qu’il n’y ait pas de jugement.

Comment vous situez-vous par rapport aux autres familles participantes?

Cela nous amuse de voir le programme en famille et de voir d’autres modèles d’éducation. Chaque famille est très différente. Forcément, on s’identifie plus à certaines et moins à d’autres. Nous avons rencontré en vrai la famille Santoro qui est très sympa et avec qui nous sommes devenus amis.

Qu’est-ce qui sera au programme de cette 2e saison?

La rentrée scolaire est un grand moment dans la vie de notre famille, sans oublier nos vacances destinées à la découverte de notre chère France. Et bien sûr, il y aura nos week-ends dans notre maison de campagne.

Retour à la page d'accueil