Grâce à ces 10 plantes, prenez soin de l'atmosphère de votre intérieur

Kerstin Degen

19.3.2018

En intérieur, il est extrêmement fréquent que l'atmosphère soit pesante, en effet, le chauffage ainsi que l'absence d'aération ne mènent pas à un air frais et sain. Toutefois, il y a des solutions: non seulement les plantes d'intérieur éveillent des sentiments printaniers, mais elles font également office de filtre à air naturel, dégagent de l'humidité et nous laissent enfin prendre une grande bouffée d'oxygène.

Le gel s'est actuellement installé confortablement en Suisse. Le froid mordant nous pousse à augmenter le chauffage au maximum et à aérer seulement en cas de nécessité absolue. En outre, sans obligations, nous renonçons facilement à notre dose d'air frais quotidienne. Tous ces éléments forment des conditions parfaites pour l'apparition d'une atmosphère écrasante et poussiéreuse.   

«Filtre à air» naturel avec ambiance jungle

À l'école, en cours de biologie, nous avons appris que les plantes pouvaient purifier l'air et dégager de l'humidité. Cependant, la réputation des plantes d'intérieur a pris la poussière. Il est maintenant venu le temps de déraciner ces préjugés, pour de bon. Dans cet article, vous pourrez découvrir les «filtres à air» les plus esthétiques et efficaces de l'univers végétal:

1. Hedera Helix: le lierre grimpant

Le lierre grimpant fait partie des meilleurs purificateurs d'air. Il filtre l'intégralité des substances nocives telles que le formaldéhyde, le benzol, le trichloréthylène et même l'ammoniaque. Cette plante est une des rares espèces qui est originaire de notre continent.

Le lierre grimpant (Hedera Helix) est une des plantes d'intérieur les plus célèbres. Mais attention! Ce végétal est toxique pour nos amis à quatre pattes, ainsi, il n'a pas sa place dans les foyers où vit un chat ou un chien.
Getty Images

De plus, les lianes du lierre vont grimper sur tout ce qui se trouve à proximité: lampes, câbles, le lierre prendra ses quartiers partout où il le peut, renforçant ainsi l'ambiance de jungle de votre domicile.

2. Chamaedorea Seifrizii: le palmier bambou

Le palmier bambou, originaire d'Amérique centrale, est quasiment aussi efficace. Il a été baptisé ainsi en raison de son tronc vert et de ses anneaux clairs qui rappellent le bambou. Il dispose d'un avantage face au lierre: il n'est absolument pas toxique. Ainsi, il s'adapte parfaitement au foyers avec des animaux domestiques.

Les folioles du palmier bambou sont légèrement courbées et densément agencées, elles peuvent atteindre 60 cm de long. Cette plante peut devenir vraiment imposante, même en intérieur. À l'air libre, elle peut croître jusqu'à 3 mètres.
Getty Images

Le palmier bambou n'est pas très exigeant, il ne demande que peu de soins et de lumières. Toutefois, il supporte aussi très bien la lumière directe, il se plaira donc parfaitement sur les rebords de fenêtres ou les vérandas.

3. Phoenix roebelenii: le dattier du Mékong

Contrairement au palmier bambou qui peut atteindre des hauteurs vertigineuses, cette plante au nom exotique, le dattier du Mékong, a davantage tendance à croître en largeur et n'atteint généralement pas plus de 60 à 80 centimètres. Il fait figure de filtre à formaldéhyde et dégage beaucoup d'humidité grâce à ces larges feuilles.

Le dattier du Mékong est originaire du sud-est de l'Asie, il prolifère principalement le long du fleuve Mékong.
Getty Images

Pour une plante tropicale, le dattier du Mékong est particulièrement insensible au froid. Néanmoins, afin de bien s'épanouir, il faut qu'il soit arrosé en permanence et doit se trouver dans un endroit clair et semi-ombragé.

4. Chlorophytum comosum: le chlorophyton chevelu

Cette plante originaire d'Afrique du Sud est particulièrement populaire en raison de sa facilité entretien. Étant donné qu'elle se retrouve souvent dans des bureaux, elle a été baptisée la «Plante du fonctionnaire» ou «Herbe du fonctionnaire».

Le chlorophyton chevelu compte parmi les plantes d'intérieur les plus robustes et ne nécessite que peu de soins. Cependant, elle n'est en aucun cas ennuyeuse. Si le chlorophyton est bien entretenu, il grandira infatigablement et donnera même de nombreuses boutures.
Getty Images

Le chlorophyton dispose d'une bonne capacité d'absorption du formaldéhyde en intérieur. Dans sa forme naturelle, le formaldéhyde est notamment émis par les fruits ou le bois. Il se retrouve aussi dans les produits désinfectants et nettoyants ou les textiles. La fumée de cigarette recèle aussi ce gaz.

5. Asplenium: les fougères

Cette espèce fait partie des meilleurs humidificateurs d'air, en particulier ses variantes à grandes feuilles telles que le nid d'oiseau ou la doradille de Billot. Étant donné que ces plantes rejettent dans l'atmosphère quasiment toute l'eau qu'elles ont reçu, elles contribuent à une amélioration tangible du niveau d'humidité.

Les fougères ne filtrent pas seulement les substances nocives, elles jouent également le rôle d'humidificateur.
Getty Images

Ces deux espèces de fougères s'entretiennent aisément. Elles n'ont pas besoin de trop de lumière et s'épanouissent particulièrement bien dans les lieux sombres, où d'autres plantes se sentiraient menacées. Ces espèces sont originaires de régions tropicales et subtropicales, c'est pourquoi la terre doit toujours être humide et les feuilles doivent être régulièrement vaporisées.

6. Dracanea: le dragonnier

Les dragonniers ne sont pas réellement des arbres, mais plutôt des organises vivants disposant d'un tronc boisé. En ce qui concerne la filtration de substances nocives émanant des meubles, des peintures murales et des tapis, cette plante accomplit de véritables miracles.

Il y a d'innombrables espèces de dragonnier, qui se différencient par la couleur et la taille de leurs feuilles. Plus les variations sont grandes, meilleur est l'incidence sur la qualité de l'air.
Getty Images

Si vous vous en occupez consciencieusement, le dragonnier pourra devenir un véritable petit palmier, qui conférera à votre pièce l'aspect d'une véritable jungle. Cette plante a besoin de beaucoup de lumière, mais surtout pas de la lumière crue et directe du soleil de midi. En outre, il faut que son terreau soit humide en permanence (sans noyer la plante), sans oublier une petite vaporisation d'eau tiède de temps à autre.

7. L'Epipremnum aureum

L'epipremnum nous vient des régions tropicales et subtropicales, à l'heure actuelle, c'est toujours dans ce type de conditions climatiques qu'il se plait le mieux. Cette plante s'épanouira parfaitement dans des lieux clairs à semi-ombragés.

L'Epipremnum aureum ne fait pas que rafraîchir l'air de la pièce. Si vous le plantez dans un aquarium, il pourra même débarrasser l'eau douce de ses substances nocives.
Getty Images

Ses exigences en matière d'arrosage dépendent largement de sa taille. En général, l'epipremnum aureum est considéré comme extrêmement facile à entretenir. Outre ses capacités filtrantes, cette plante est censée pouvoir neutraliser les odeurs, c'est pourquoi on la trouve souvent dans les cuisines ou les salles de bains.

8. Sansevieria trifasciata: le sansevieria

Cette plante, avec ces feuilles robustes en forme d'épée ressemble aux plantes succulentes, mais fait en réalité partie de la famille des asparagacées. En langage courant, on l'appelle la langue de belle-mère. Ses feuilles piquantes, qui ressemblent à des langues, ont pris ce nom en souvenir de la langue souvent bien pendue que peuvent avoir les belles-mères.

Le sansevieria a besoin de beaucoup de lumière. Ses feuilles huileuses permettent d'augmenter le taux d'humidité.
Getty Images

Il est facile de prendre soin du sansevieria. Il doit se trouver dans une pièce lumineuse et peut même être directement exposé aux rayons du soleil. Même l'air sec n'arrive pas à causer du tort aux feuilles huileuses de la plante. Au contraire, ces feuilles permettent même de lutter contre cet air sec et d'en améliorer la qualité.

9. Spathiphyllum: la fleur de lune et le gerbera

Si vous estimez que tout cela est bien trop vert, n'hésitez pas à jeter votre dévolu sur ce filtre à air naturel bigarré.

La fleur de lune est originaire des forêts tropicales de la Colombie et du Venezuela. Son nom poétique n'est que le reflet de sa grande beauté. Ses magnifiques feuilles vertes ainsi que ses magnifiques fleurs blanches lui donnent un aspect gracieux et élégant. C'est une espèce que l'on pourrait même qualifier de théâtrale. Si la terre est trop sèche, ses feuilles pendouilleront. Cependant, dès l'arrosage, elles fuseront vers le ciel. Si vous prenez soin d'elle, cette plante bichonnera l'air de votre domicile.

Lorsque tout est un peu trop monocolore, la fleur de lune ou le gerbera font office d'alternatives somptueuses.
Getty Images

Gerbera est à la fois l'appellation botanique et le nom courant de cette plante. Ses couleurs vives illumineront votre pièce avec des couleurs allant du blanc au rose en passant par le jaune et l'orange. Attention! Elle ne pourra déployer ses capacités de filtration de l'air seulement si elle est en pot, car c'est la partie verte de la plante qui filtre les substances nocives et rejette de l'humidité.

10. Kalanchoe und Impatiens: plante corail et impatiente

Ces deux plantes sont particulièrement appropriées aux chambres d'enfants. Les deux variétés ne sont absolument pas toxiques. En outre, elles sont d'un esthétisme certain et disposent de propriétés filtrantes.

Ces deux belles messagères du printemps sont particulièrement adéquates pour les chambres d'enfants: l'impatiente (à gauche) et la plante corail (à droite).
Getty Images

D'autres plantes peuvent facilement trouver leur place dans la chambre de vos enfants, telles que le chlorophytum, les campanules ou la plante décorative appelée le Cyperus.

Un peu de botanique

Naturellement, tout le monde n'a pas la chance d'avoir la main verte. Pourtant, les intérieurs investis de plantes n'ont pas seulement un effet positif sur la qualité de l'air, mais également sur votre âme. Dans notre galerie d'images, vous pourrez découvrir huit astuces pour bichonner vos plantes.

Les plantes d'intérieur ne sont pas seulement agréables à l'œil, elles permettent également d'améliorer la qualité de l'air.
Getty Images

Test de résistance cosmique

Si vous souhaitez précisément savoir quelles sont les plantes qui disposent de propriétés permettant d'améliorer la qualité de l'air, consultez une étude publiée à la fin des années 80 par la NASA, la «NASA Clean-Air-Study». Ces recherches révèlent des informations détaillées sur les particularités filtrantes de près de 30 plantes différentes. En outre, cette étude vous donnera également des données sur leur toxicité.

Afin de bénéficier d'un air de qualité optimale, la NASA recommande d'avoir au moins une plante pour neuf mètres carrés, donc environ deux plantes par pièce. De plus, il faut savoir que plus la plante est grande, plus son pouvoir filtrant est élevé.

7 endroits à visiter en Croatie

Retour à la page d'accueil