Voyage

Noël : et si vous offriez une vodka... au lait ?

Relaxnews

26.10.2018 - 12:17

De la pomme de terre, de l'orge, du blé, du maïs, du raisin... ou du lait ! Il existe mille et une recettes pour fabriquer de la vodka. La matière lactée constitue le nouvel ingrédient pour distiller l'eau-de-vie. Les références ne sont pas encore nombreuses mais elles pourraient bien le devenir. Explications. 

Lors du Salon international de l'alimentation, qui s'est tenu à Paris-Nord Villepinte jusqu'au 25 octobre, une distillerie espagnole a emmené dans ses bagages sa dernière innovation : une vodka au lait. Baptisée Siderit, elle pointe à 40% d'alcool par volume et revendique sa production artisanale. La maison ibérique, qui réalise déjà du gin, commercialise sa dernière trouvaille depuis mai 2018. Celle-ci utilise les sucres naturellement présents dans le lait pour produire sa vodka premium. Pas moins de sept distillations de ce lait fermenté sont opérées pour réaliser un alcool pur. En dernière étape, la marque ajoute de l'eau de source puisée dans les montagnes espagnoles de Guadarrama. 

Une création insolite pour une eau-de-vie originellement fabriquée à partir de céréales, sinon de raisin avec les récentes références revendiquées par les Français Cîroc ou G'Vine. La distillerie Gimet avait déjà surpris en 2015 en produisant une vodka, intitulée "Lactalium", fabriquée à partir de lait récolté dans les fermes du Parc naturel régional des volcans d'Auvergne. La maison gersoise, spécialiste de l'armagnac, s'était inspirée d'une tradition mongole qui produit de la vodka à partir du lait des yaks ou de juments. 

Mais, c'est en Angleterre que cette vodka d'un nouveau genre a fait son apparition. En 2013, Jason Barber fait sensation avec son nectar "Black Cow Vodka" produit dans le comté du Dorset, à partir du lait de son troupeau de 250 vaches. Le spiritueux est depuis devenu une référence dans les bars très prisés de Londres. En toute logique, la technique a été reproduite ailleurs, en Nouvelle-Zélande notamment avec la "Milk Money Vodka".  

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce type de vodka ne présente pas une robe dense et blanchâtre. Limpide, elle se distingue des vodkas aux céréales par sa texture ronde et des arômes inévitablement lactés, ouvrant la voie à de nouvelles recettes de cocktails. 

Retour à la page d'accueil

Relaxnews