Une exposition sur l'espionnage à la Cité des Sciences

Relaxnews

2.7.2019 - 20:18

Une exposition concoctée avec les grandes agences de renseignement françaises et l'équipe du «Bureau des Légendes».
Source: Relaxnews

Comme Mathieu Kassovitz: les visiteurs de la Cité des sciences et de l'industrie vont pouvoir se glisser dans la peau d'un espion lors d'une exposition concoctée avec les grandes agences de renseignement françaises et l'équipe du «Bureau des Légendes».

«Nous nous sommes lancés dans une entreprise originale: parler du renseignement aujourd'hui, expliquer comment aujourd'hui les espions fonctionnent», a expliqué mardi à la presse Bruno Maquart, président d'Universcience.

L'exposition, qui se tiendra du 15 octobre 2019 au 10 août 2020 à Paris, proposera aux agents secrets amateurs de recueillir «des informations en utilisant les différentes méthodes et outils des services de renseignement».

«Un défi exaltant qui prolonge l'univers riche et complexe crée par Eric Rochant», explique de son côté dans un communiqué Alex Berger, producteur exécutif du Bureau des légendes. 

Depuis ses débuts en 2015, la série, qui plonge dans l'univers de la DGSE, rencontre un franc succès.

Pour sa saison 2019/20, Universcience, l'établissement qui chapeaute la Cité des sciences et de l'industrie et le Palais de la découverte, a également décidé de se frotter à l'amour.

L'exposition «De l'amour» (8 octobre 2019 à août 2020) parlera de ce que les sciences disent de l'amour ou de ce qu'elles ne disent pas et des attachements», explique Bruno Maquart. Elle se tiendra au Palais de la découverte «dont cela sera la dernière saison avant le début des travaux de rénovation en août 2020».

La cité des sciences et de l'industrie proposera également une exposition sur les tours de grande hauteur et les ponts de grande largeur (du 26 mai 2020 au 7 mars 2021), un espace permanent sur le Bio-inspiré (avril 2020) et dès ce mardi, un espace «expérimental» destiné aux jeunes enfants de 0 à 2 ans (le lab de la Cité des bébés). 

«On a eu un premier semestre intense puisque la maison a connu un gain de fréquentation de 13% sur les deux sites, 37% au Palais et 8% à la Cité», s'est félicité le président d'Universcience.

Retour à la page d'accueil

Relaxnews