"Puisse cette flamme brûler longtemps dans nos coeurs!"

18.9.2019 - 18:46, ATS

La flamme des Jeux olympiques de la Jeunesse de Lausanne-2020 est arrivée en Suisse. Elle a effectué le voyage jusqu'à Genève d'Athènes, où elle avait été allumée mardi, tranquillement installée sur un siège passager du vol 1823 à destination de Genève.

Virginie Faivre (deuxième à droite): "Pas meilleur endroit pour célébrer ces valeurs olympiques qu'aux JOJ."
Source: Keystone

C'est à la présidente du comité d'organisation Virginie Faivre et à son directeur Ian Logan qu'est revenu l'honneur de franchir la porte de l'avion avec les lanternes de sécurité en main et de présenter celles-ci aux objectifs qui pointaient vers elles depuis le tarmac de Cointrin. «Mardi a été pour nous une journée historique», rappelle l'ancienne championne du monde de half-pipe.

La délégation de retour de Grèce a été accueillie par, notamment, les conseillers d'Etat vaudois Philippe Leuba et genevois Pierre Maudet, le conseiller municipal lausannois Oscar Tosato, ainsi que par Roger Schnegg, le directeur de Swiss Olympic. «Nous sommes très fiers, a dit celui-ci. Notre vision est celle de l'excellence, du respect , de l'amitié et je suis convaincu qu'il n'y a pas meilleur endroit pour célébrer ces valeurs olympiques qu'aux JOJ.»

Toute la délégation de Lausanne-2020 a ensuite pris la direction de Lausanne pour y déposer la flamme à la caserne de pompiers du centre-ville. Le relais de la torche débutera le 21 septembre et se poursuivra – de manière discontinue – jusqu'à l'ouverture des JOJ (9-22 janvier).

La flamme fera tout d'abord halte dans tous les districts vaudois, puis ira à la rencontre des Suisses en passant dans tous les cantons. «Ce qui me touche particulièrement, c'est que nous allons célébrer cette flamme et tout ce qu'elle représente non pas qu'avec le public, mais aussi avec les écoles, qui ont répondu à notre appel, se réjouit Virginie Faivre. Nous le ferons avec plusieurs centaines d'élèves. Puisse cette flamme brûler longtemps dans nos coeurs!»

«Ce fut un voyage très émouvant pour moi, en tant qu'athlète», a pour sa part commenté à l'arrivée Danka Bartekova, plus jeune membre du CIO et à la tête de la commission de coordination qui s'assure régulièrement de l'avancée des préparatifs des JOJ-2020. «Je souhaite à la flamme de faire bonne route à travers tout le pays.»

Retour à la page d'accueilRetour au sport

Plus d'articles