Ces enfants marchent sur les traces de leurs parents

tsch

20.5.2018

Ils connaissent les projecteurs et les plateaux de tournage depuis qu'ils sont tout petits: si les enfants de stars hollywoodiennes prennent souvent exemple sur leurs parents, ils font tout pour affirmer leur personnalité, comme c'est le cas de la progéniture d'Arnold Schwarzenegger et Clint Eastwood, notamment.

S'il ne possède pas la force légendaire de son père, Patrick Schwarzenegger a beaucoup de choses en commun avec son papa Arnold. Le jeune homme de 24 ans adore porter des pantalons de cuir et est fier des racines autrichiennes de son père. Il a d'ailleurs hérité de son visage anguleux ainsi que de son large sourire et marche sur les traces du héros de films d'action. Cependant, ses choix de rôles sont quelque peu différents. Le dernier film de Patrick, «Midnight Sun», qui sortira ce jeudi 22 mars dans les salles de cinéma suisses, est un drame sentimental particulièrement touchant.

«J'aime les films à l'eau de rose», confie le Californien de naissance dans le dernier numéro du magazine américain «Cosmopolitan». Lorsqu'il regarde un film, il n'est pas rare qu'il sorte son mouchoir. C'est ce que feront aussi probablement les spectateurs devant «Midnight Sun». Le fils aîné d'Arnold Schwarzenegger et Maria Shiver, nièce de John Fitzgerald Kennedy, y interprète un jeune homme qui tombe amoureux d'une jeune fille (Bella Thorne) souffrant d'une maladie rare qui l'oblige à éviter la lumière du soleil.

Il s'agit du premier rôle principal du fils de Schwarzy, qui avait déjà donné la réplique au comédien Adam Sandler dans «Copains pour toujours 2» en 2013 et avait également joué dans la comédie d'horreur «Manuel de survie à l'apocalypse zombie» en 2015. Admiratif de la carrière exemplaire de son père, il déclare: «Ça me donne envie de me réaliser et de me faire ma propre place.»

Des mamans et des papas extrêmement fiers

C'est ce que fait également Dakota Johnson (28 ans), alias Anastasia Steele, en s'initiant aux pratiques sadomasochistes dans l'adaptation au cinéma de la trilogie érotique «Cinquante nuances de Grey». Elle est désormais plus célèbre que ses parents, les anciennes superstars du cinéma Melanie Griffith («Working Girl») et Don Johnson («Miami Vice»). Ils ont d'ailleurs pleinement soutenu leur fille dans ce choix de rôle particulièrement audacieux. «Attention! Elle arrive!!!», s'était enthousiasmée Melanie Griffith sur Twitter lorsque sa fille avait décroché le rôle en 2013.

Un nom de famille célèbre peut servir de tremplin professionnel, surtout quand parents et enfants collaborent au cinéma. Ainsi, Will Smith a commencé très tôt à travailler avec Willow et Jaden, les enfants qu'il a eus avec l'actrice Jada Pinkett. Alors qu'à 7 ans, Willow (désormais âgé de 17 ans) incarnait sa fille à l'écran dans «Je suis une légende», son fils Jaden (aujourd'hui âgé de 19 ans) lui a donné la réplique dans «À la recherche du bonheur» (2007) alors qu'il n'avait que neuf ans.

«Je suis ravi que mes enfants veuillent faire du cinéma, c'est un domaine dans lequel je peux vraiment les aider», s'était enthousiasmé Will Smith lors de l’avant-première du film «Je suis une légende» à Berlin. En 2013, le père et le fils sont à nouveau apparus ensemble dans le film «After Earth», une prestation pour laquelle ils ont reçu le «Golden Raspberry Award» du pire couple à l'écran en 2014. Jaden avait eu plus de succès dans le film «Karaté Kid» tourné sans papa.

Les avantages et les inconvénients d'un nom célèbre

Johnny Depp a tourné avec sa fille Lily-Rose — dont la mère n'est autre que Vanessa Paradis — dans les films «Tusk» et «Yoga Hosers». LA jeune femme de 18 ans, actrice et mannequin, a remercié ses parents dans une interview accordée au magazine britannique «Vogue»: «Ils m'ont toujours poussée à être indépendante et à prendre mes propres décisions.»

Mamie Gummer (34 ans) ne peut pas renier ses origines. Elle ressemble comme deux gouttes d'eau à l'actrice oscarisée Meryl Streep. «Ça m'a donné bien du fil à retordre sur le plan professionnel», a reconnu l'aînée des trois filles de Meryl Streep dans plusieurs interviews. Elle n'a jamais pu auditionner pour des rôles incognito. Heureusement, elle a finalement pu révéler ses talents de comédienne aux côtés de sa mère dans la tragicomédie «Ricki and the Flash» (2015). Les deux actrices y interprètent une mère et une fille aux relations distendues.

Colin Hanks («Jumanji: Bienvenue dans la jungle») s'est longtemps battu pour imposer son style. Le fils de 40 ans de l'acteur oscarisé Tom Hanks s'est délibérément démarqué de l'image de gentil garçon de son père. Ainsi, il a notamment joué le rôle d'un tueur en série dans la série télévisée américaine «Dexter». «J'adore faire peur aux gens», a-t-il déclaré dans une interview accordée au «Los Angeles Times».

Max Irons («Les âmes vagabondes», «La Femme au tableau»), 32 ans, et Scott Eastwood, 31 ans, voient eux aussi leur nom célèbre comme une arme à double tranchant. «Durant les interviews, on me questionne tout le temps sur mon père», s'est un jour plaint le fils de la star britannique Jeremy Irons dans le journal «The Independent». De plus, pour éviter toute accusation de favoritisme, il a dû mal à s'imaginer tourner un jour avec son père.

«Je crois qu'il ne veut pas de moi dans ses films»

«Ma réussite à Hollywood, je ne la dois qu'à mon travail», a précisé Scott Eastwood en février, dans une interview accordée au service de divertissement «Yahoo7 Be». «Tout le mérite me revient, mon père n'a rien à voir là-dedans», a ajouté le fils de la star. Ainsi, même pour ses premiers petits rôles dans les films «Mémoires de nos pères» et «Gran Torino» du grand Clint Eastwood, il a dû auditionner devant son père. «Je pense qu'il ne veut pas de moi dans ses films», a plaisanté Scott sur le plateau du talkshow de Conan O'Brien.

Cependant, il a désormais réussi à se faire une place dans le monde du cinéma sans le soutien de papa. Après un rôle principal dans le film d'amour «The Longest Ride» (2015) et de petites apparitions dans «Snowden», «Suicide Squad» et «Fast & Furious 8», Scott Eastwood est aujourd’hui à l’affiche de «Pacific Rim: Uprising», aux côtés de l'acteur de «Star Wars» John Boyega. Lors de la sortie au cinéma de ce film à grand spectacle ce jeudi, il pourra se mesurer à Patrick Schwarzenegger, le fils d'Arnold. En effet, le film de ce dernier, «Midnight Sun», sort également cette semaine sur les écrans des cinémas de Suisse alémanique.

Star-Flash

Retour à la page d'accueil