Meghan Markle souhaiterait imposer un régime vegan à son bébé

AllTheContent

17.7.2019

Meghan et Archie, venus assister à un match de polo de charité, le 10 juillet 2019.
Keystone

Par volonté ou par erreur, elle contourne souvent les règles qui lui sont imposées par son statut privilégié. Concernant Archie, âgé de deux mois seulement, Meghan Markle est, là aussi, résolue à éduquer son fils à sa manière. Dernier épisode en date, la jeune maman souhaiterait habituer son bébé à un régime vegan. Entre tensions et concessions, comment le prince Harry et la famille royale accueillent-ils la nouvelle?

Le 6 juillet dernier, à l’occasion du baptême en petit comité de leur premier fils, Meghan Markle et le prince Harry avaient déjà quelque peu contourné le protocole. Depuis son intronisation au sein de la famille royale, l’actrice américaine a également plusieurs fois enfreint les règles vestimentaires qui lui étaient imposées. Côté éducation d’Archie, il y aura aussi quelques incartades. Si l’on en croit les médias britanniques, la duchesse de Sussex est bien décidée à imposer un régime vegan au «royal baby». Une décision qu’elle avait prise avant même l’arrivée du bébé…

Une exigence contraire au protocole

L’actrice américaine a des convictions, et elle ne compte pas les laisser de côté concernant l’éducation de son enfant. Pour être en accord avec son style de vie vegan, elle avait déjà demandé à son mari, le prince Harry, d’arrêter la chasse, une pratique pourtant ancestrale dans la famille royale, rapporte «France Soir».

Aujourd’hui, la jeune maman souhaiterait à nouveau bousculer les traditions: Archie suivra un régime vegan, c’est-à-dire dépourvu de produits d’origine animale. Cette exigence ferait en outre l’objet de discussions à bâtons rompus avec son époux, créant même de réelles tensions au sein du couple. En cause, la reine Elizabeth II, qui aurait exprimé son désaccord, et qu’Harry voudrait à tout prix épargner: «(Il) ne veut pas contrarier sa grand-mère (…) et Meghan continue de repousser les limites avec la famille royale. Meghan semble avoir peu d’égard pour les traditions royales mais élever le bébé en tant que vegan ne sera tout simplement pas toléré par la monarque», relaie le magazine «Woman’s Day». 

Une reine qui s’est pourtant montrée particulièrement tolérante face aux libertés qu’a prises jusqu’ici l’Américaine… Pourtant échaudée par les conditions du récent accouchement de Meghan – qui avait alors fait appel à ses propres médecins –, la souveraine sera-t-elle encore assez conciliante pour valider ce choix éducatif, pour le coup, hors norme?

La ligne rouge a-t-elle été franchie?

On la savait depuis toujours passionnée par la nutrition – sujet sur lequel elle relayait, dans son ancienne vie, ses conseils sur le Web. «J’essaie de manger vegan durant la semaine, puis d’avoir un peu plus de flexibilité pendant les week-ends», concède Meghan Markle. Style de vie ou souci écologique… elle souhaiterait donc faire suivre ce régime à son bébé, selon une source proche de la Couronne, rapporte «The Sun». A son image, le bébé ne serait sans doute pas totalement soumis à ce régime contraignant, mais le projet serait tout de même en passe de se concrétiser. Et peu importe ce qu’en pensera sa belle-famille!

Un danger pour la santé?

Interrogée par «The Sun», Lisa Gawthrone, athlète vegan et responsable de la marque «Bravoura Foods», s’est aussi exprimée sur ce choix polémique. «C’est dommage que la reine ne se réjouisse pas de cette décision car, comme le prouvent d’innombrables études, c’est la meilleure chose, la plus généreuse qu’on puisse faire pour la planète, l’environnement, les animaux et sa propre santé aussi. Les bienfaits réels pour le corps d’un régime riche en végétaux sont extrêmement significatifs, et un bébé en bonne santé est un bébé heureux», argue la jeune femme âgée, comme Meghan, de 37 ans.

Un choix qui fait débat

Un grand nombre de professionnels de santé etpédiatres restent cependant réservés sur ce choix imposé aux enfants en bas âge. Le régime végétalien pourrait ainsi provoquer des carences en cette période de pleine croissance, relaie «Le Figaro».

Les derniers looks de Meghan

Retour à la page d'accueil