Harry et William: la véritable raison de leur brouille dévoilée?

AllTheContent

20.8.2019

Les deux frères, il y a 13 ans, en 2006.
Keystone

Alors qu’on les croyait très soudés depuis la disparition tragique de leur mère en août 1997, les deux fils de Lady Diana seraient en réalité en bisbille depuis plusieurs années. Et le coup de grâce aurait été porté à Harry lors de ses fiançailles.

Ils apparaissaient très soudés et complices et, bien que leur lien soit indéfectible, il semble que le cadet des fils de Charles et Diana ait du mal à digérer le manque de soutien de son grand frère et de son épouse. Si durant ses jeunes années, Harry a fait plus d’une fois la une des magazines à scandale, endossant le rôle de bad boy de la famille royale, il aurait mal digéré l’absence de soutien des Cambridge, alors qu’il venait de rencontrer Meghan, devenue depuis son épouse. Entre Meghan, plus âgée que Harry, divorcée, américaine, actrice, et Kate et William qui ont connu une relation longue de 10 ans avant de se marier, il est vrai qu’un fossé semble exister. Le grand fère s’est-il montré trop réticient face à l’histoire d’amour du jeune prince, rapide et fougeuse?

«Ce qui était à l’origine bien intentionné, comme l’expression d’une préoccupation normale entre frères a été très mal interprété par Harry qui a estimé que William ne lui apportait pas le soutien dont il avait besoin», a expliqué Katie Nicholl, biographe royale, alors qu’elle était interrogée par la chaîne Fox News, comme le relate «Gala».

Harry serait blessé

La querelle qui oppose aujourd’hui le jeune duc de Sussex à son frère daterait donc, selon le «Sun», de ses fiançailles avec Meghan Markle, en novembre 2017. Surpris d’un enchaînement si rapide des évenements, entre la rencontre et la demande en mariage de Harry à Meghan, le couple Cambdrige aurait exprimé ses inquiétudes au jeune prince qui ne l’aurait pas digéré… lui qui avait immédiatement soutenu son frère dans sa relation avec Kate Middleton.

«Tout a été si rapide que William et Kate n’ont pas eu le temps d’apprendre à connaître Meghan, car Harry connaissait à peine Meghan», a expliqué Ingrid Seward, experte royale et rédactrice en chef du magazine «Majesty» dans les colonnes du journal britannique.

Et toujours selon le magazine «Gala», «Kate et William ont demandé à Harry s’il était certain de savoir dans quoi il s’engageait. Des préoccupations que le prince n’a pas pardonnées». C’est le moment où tout a changé, selon Kate Nicholl: «A partir de ce moment, la dynamique entre les deux frères a changé […] Il y a eu un vrai basculement et cela parce qu’Harry en a voulu à William. C’est là l’origine de la brouille entre les Sussex et les Cambridge.»

Des rancoeurs encore plus anciennes?

Séparés physiquement les uns des autres depuis le déménagement des Sussex, glaciaux en présence l’un de l’autre à l’anniversaire de leur grand-mère, désolidarisés de leur fondation commune et faisant compte Instagram à part, la brouille entre les frères semble bien avancée. La séparation ne se fait cependant pas sans heurts. Le «Sun» a ainsi dévoilé un coup de colère du plus jeune des frères au moment de ses fiançailles: il aurait reproché à William et Kate de «vouloir briser une histoire à peine commencée».

On peut se demander si ce manque de soutien de William n’apparaît pas comme la fois de trop pour Harry. Dans un article paru en avril 2019, «Gala» revenait sur la rivalité entre les frères, notamment durant la crise d’adolescence d’Harry, et ses nombreuses incartades. «William était loin d’être parfait pendant cette période. Il buvait aussi quand il ne le devait pas, mais vu qu’il était l’héritier, il s’en sortait et c’était Harry qui payait les pots cassés», déclarait ainsi déjà l’experte Katie Nicholl.

Reste à espérer que cette brouille trouvera une issue apaisée pour que, comme eux lorsqu’ils étaient petits, leurs enfants puissent grandir heureux, ensemble.

William, Harry et Cie: les notes des membres de la famille royale

Retour à la page d'accueil