Anorexie

Jane Fonda a vaincu ses troubles alimentaires grâce au sport

CoverMedia

22.9.2018 - 13:06

Jane Fonda.
Source: Covermedia

Jane Fonda a confié au magazine People qu’elle avait surmonté la boulimie et l'anorexie grâce au sport. Elle a réussi, par ce biais, à retrouver son équilibre.

Jane Fonda a aidé de nombreuses personnes à rester en forme ou à se mettre au sport grâce à ses vidéos de fitness, mais elle s’est avant tout aidée elle-même. L’actrice a lancé son Jane Fonda’s Workout en 1982 et elle a admis que se concentrer sur ces séries d’exercices sportifs à 45 ans l’avait aidée à mettre fin à 30 ans de boulimie et d'anorexie.

Jane Fonda a souffert de boulimie depuis son adolescence. « Je faisais du sport avant, mais j’ai commencé à en faire un business et ça m’a donné la sensation de reprendre le contrôle de mon corps. J’ai commencé les exercices et ça a, d’une certaine façon, cimenté ma capacité à manger normalement, ce que je peux faire aujourd’hui », a-t-elle expliqué au magazine People.

L’activiste politique a également souffert d’anorexie pendant son adolescence et dans sa vingtaine. Elle espère que son discours aura un impact positif sur celles et ceux qui souffrent de troubles alimentaires, qu'elle compare à une addiction. « Plus vous mettez de distance entre vous et votre addiction, plus cela devient facile. Certains disent qu’on ne peut jamais s’en sortir, mais on le peut », a ajouté la comédienne de 80 ans.

Elle explique également que, arrivée à 45 ans, il fallait qu’elle prenne le dessus, car son trouble alimentaire commençait à avoir un sérieux impact sur son corps. « A un moment, au milieu de la quarantaine, j’ai compris que si je continuais à être contrôlée par ces addictions, j’allais… Je ne sais pas si j’allais en mourir, mais ma vie allait tomber en lambeaux, a-t-elle détaillé. En vieillissant, à chaque crise de boulimie, la fatigue, le sentiment d’hostilité et de faible estime de soi dure plus longtemps. J’avais un mari, des enfants, une carrière et j’étais politiquement active. Je ne pouvais pas continuer comme ça, à laisser mes addictions ruiner ma vie. Donc j’ai arrêté net. » Et ce fut « très difficile », admet-elle.

Kylie, Cyndi, Bonnie et Co: que sont devenues ces chanteuses des 80s?

Retour à la page d'accueil

CoverMedia