Lady Di: son dernier souper, à l'abri des regards

AllTheContent

6.9.2019

Le couple formé par Lady Diana et Dodi Al-Fayed a perdu la vie le 31 août 1997 à Paris.
Keystone

Il y a 22 ans, la princesse de Galles, alors âgée de 36 ans, perdait la vie après une dernière soirée avec Dodi Al-Fayed, au Ritz à Paris. Par un concours de circonstances, lié principalement à l’omniprésence des paparazzis, c’est dans sa suite que Diana a pris son dernier repas.

En cette fin du mois d’août 1997, rien ne s’est visiblement passé comme prévu, selon le «Daily Mirror», pour Dodi Al-Fayed et sa bien-aimée, Diana Spencer, avec laquelle il avait prévu de se fiancer. Soleil en berne en Grèce, changements de plans de dernière minute et retour à Paris, c’est dans ces circonstances que le couple a perdu la vie sous le pont de l’Alma. Et la présence incessante des paparazzis, à chaque mouvement de Lady Di, a même influé sur le programme de son dernier repas…



La crainte de Dodi Al-Fayed

Ils devaient aller souper au restaurant étoilé «Chez Benoît», situé dans le Marais dévoilait le «Nouvel Observateur», en 2017. Avant cela, Diana et Dodi Al-Fayed projetaient de passer par l’appartement parisien de ce dernier, situé sur les Champs-Elysées, comme l’explique le «Daily Mirror». Quittant l’hôtel à 19 heures pour s’y rendre et voyant qu’une horde de trente paparazzis le suivaient, le couple a changé ses plans pour rester souper au restaurant «l’Espadon» du Ritz. C’est dans cet hôtel, propriété du père de Dodi Al-Fayed, que les amoureux avaient posé leurs bagages à leur arrivée depuis l’aéroport du Bourget, l’après-midi même de ce 31 août 1997.

Mais de nouveau, l’emploi du temps de la princesse et de son compagnon va changer: devant la crainte de Dodi Al-Fayed d'être entouré de photographes dans la salle du restaurant, ils finissent par se faire servir leur repas dans leur suite. Lady Diana, que l’on voit sourire sur chaque cliché du système de surveillance de l’hôtel, publiées par le «Mirror», aura finalement soupé calfeutrée dans sa suite. Le seul endroit à peu près calme et à l’abri des photographes, plantés devant l’hôtel pour guetter la sortie du couple.

Durant ce moment de répit, lui seront servis «de la sole de Douvres, du tempura de légumes et une omelette aux champignons et aux asperges» détaille encore le média anglais. C’est après ce repas, aux environs de 23h30, que les deux amoureux décident de retourner à l’appartement de Dodi Al-Fayed, en passant par une autre sortie, avec l’aide de M. Paul, second de la sécurité du Ritz. Sans pour autant réussir à échapper à leur funeste destin.

Un détour par Paris… pour la bague de fiançailles

Selon le «Nouvel Observateur», Lady Di n’avait pas envie de s’éterniser dans la capitale parisienne, et ce détour par Paris ne devait être que de courte durée. La jeune femme était pressée de revoir ses fils, William, 15 ans, et Harry, 12 ans. Un court week-end était donc prévu, au cours duquel le fils de l’homme d’affaires égyptien avait une idée précise pour sa belle, comme le détaille le magazine. «Dodi espère remettre à Diana une bague de fiançailles, que le couple a repérée à Monaco, dans une boutique du joaillier Alberto Repossi. Le bijou surmonté d’une étoile en diamant se nomme “Dis-moi oui”, l’intention est claire. Aux alentours de 18 heures, il récupère le cadeau de fiançailles, son idée est de l’offrir à Diana dans la soirée.»

Le sort va finalement en décider autrement. Lancée à plus de 150 km/h sous le pont de l’Alma, pour échapper aux photographes, toujours aux aguets, la mercedes 280 S qui transportait Lady Di s’est écrasée contre un pilier de l’ouvrage, entraînant le décès de la princesse de Galles à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière au cours de la nuit.

Ces 20 choses que vous ne saviez pas à propos du prince Charles

Les mariages de tous les records

Retour à la page d'accueil