Une famille qui se déchire

Woody Allen: «Il est possible que Ronan Farrow ne soit pas mon fils»

CoverMedia

18.9.2018 - 11:09

Woody Allen
Woody Allen
Source: Covermedia

Nouveau chapitre dans la guerre qui oppose Woody Allen à son ex-compagne Mia Farrow et leurs enfants Ronan et Dylan. Cette fois-ci, le réalisateur vient d'avouer au New York Magazine qu'il ne savait pas vraiment si Ronan Farrow était son fils biologique.

Woody Allen n'est pas convaincu d'être le père biologique de Ronan Farrow. Le réalisateur était en couple avec Mia Farrow, la mère du journaliste, quand il est né en 1987, mais en 2013, l'actrice avait avoué qu'il était possible que le jeune homme soit en fait le fils de Frank Sinatra, avec qui elle a été en couple entre 1966 et 1968. Elle n'aurait cependant jamais vraiment rompu avec le crooner mythique.

Aujourd'hui, même si Woody Allen considère Ronan Farrow comme son fils, il reconnaît qu'il s'est souvent posé la question. «A mon avis, c'est mon fils. C'est ce que je pense. Mais je ne suis pas prêt à le parier. J'ai payé une pension alimentaire pour lui pendant toute son enfance, et je pense que ce n'est pas juste si ce n'est pas mon fils. Par ailleurs, Mia s'est présentée comme une femme fidèle alors qu'elle ne l'est pas du tout. Je ne sais pas si elle est tombée enceinte à cause d'une relation extra-conjugale», a-t-il déclaré au New York Magazine.

«En tant que frère et que fils, je suis en colère...»

Cette déclaration fait partie d'un portrait consacré à la femme du réalisateur, Soon-Yi Previn, qui affirme avoir été maltraitée par Mia Farrow, sa mère adoptive. Ronan Farrow, de son coté, considère Woody Allen comme son père. Ce qui ne veut pas dire qu'il est proche de lui, bien au contraire. Il a toujours défendu sa sœur Dylan Farrow, qui accuse depuis de nombreuses années leur père d'avoir abusé d'elle sexuellement.

S'il n'a pas commenté les interrogations autour de son père biologique, Ronan Farrow a réagi à l'article du New York Magazine à charge contre sa mère et sa sœur. «En tant que frère et que fils, je suis en colère que le New York Magazine participe à ce genre d'articles à charge, écrit par une admiratrice et une amie de Woody Allen. En tant que journaliste, je suis choqué par le manque d'attention aux faits et le refus d'ajouter les témoignages de témoins qui auraient pu contredire cet article», a-t-il tweeté.

L'affaire Woody Allen

Retour à la page d'accueil

CoverMedia